Les divers traitements pour stopper efficacement les troubles anxieux et le stress

Comment vaincre le stress, ce phénomène préoccupant dans nos sociétés ? Que faire contre la crise d’angoisse ? Un psychiatre David Servan Schreiber a écrit un livre sur l’anxiété dont le succès a été immédiat.

C’est un ouvrage clé sur l’anxiété, pour guérir le mal être, un best seller qui a été à l’origine de nombreux ateliers, nombreuses réflexions : “guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicament, psychanalyse“.

Ce livre date déjà de plusieurs années, d’ailleurs son auteur nous a quittés en 2011.

Qui est David Servan Schreiber ?

Il a travaillé particulièrement dans la neurobiologie liée aux émotions, anxiétés. C’est donc une thématique et un sujet qu’il connaît très bien. Durant sa carrière de médecin psychiatre, il a travaillé 20 années en Amérique du Nord où il a accédé aux meilleurs laboratoires de recherche, aux technologies avancées dans les neurosciences cognitives.

Voir le livre

Son ouvrage apporte donc des idées nouvelles en termes d’interventions, ce sont des approches thérapeutiques révolutionnaires accessibles à tous.

Son livre est utile et intéressant, car il contient des témoignages, un certain nombre d’exemples simples et pratiques, des références scientifiques, des recherches pour compléter ses connaissances pour réussir à mieux gérer le stress. Être anxieux n’est pas une fatalité.

David Servan Schreiber passe en revue un certain nombre de thérapies du stress dont l’EMDR destiné à soigner les traumatismes émotionnels à la suite d’accidents, de deuil, de viols d’agressions diverses.

Il aborde 7 voies différentes : la notion d’écoute et de communication émotionnelle, la notion de cohérence cardiaque, l’horloge biologique, les Oméga-3, la méditation, l’acupuncture et l’activité physique.

Souvent, pour le stress ou l’anxiété, on centre notre réflexion sur des questions liées aux dimensions psychologiques et familiales sans se soucier des questions physiologiques. L’ouverture de David Servan Schreiber vers les questions de neurobiologie, vers les questions de cohérence cardiaque, vers les questions d’horloge biologique nous permet de centrer notre regard sur les questions physiologiques.

Donc ce livre concerne plutôt la médecine. L’apport d’un tel ouvrage est de redonner sa place à notre corps pour une meilleure harmonie, une meilleure gestion de nos émotions sans médicaments ni psychothérapies.

Voir le livre

Il y donne des conseils pour lutter contre le stress et l’anxiété.

Un résumé, un aperçu de ce livre

Le stress et le taux de mortalité

Les études ont montré, qu’en terme de mortalité, le stress  est un facteur aggravant bien plus important que le tabagisme.

D’un autre côté, notre quotient émotionnel détermine bien mieux la réussite que notre quotient intellectuel. Notre QI chose n’entre que dans 20 % de la réussite sociale, parce que nous sommes des êtres sociaux. Il faut savoir que c’est la répression des émotions négatives par le cerveau cognitif et non les émotions négatives en elles-mêmes qui pèsent le plus lourdement sur notre santé. Cela pèse notamment sur le cœur et les artères et entraîne fatigue, tension artérielle, troubles intestinaux, troubles cutanés et infections répétées.

David Servan Schreiber nous explique pourquoi il est beaucoup plus facile d’accéder au cerveau émotionnel par le corps que par la parole. Tout cela est lié à notre cerveau émotionnel qui fonctionne indépendamment du néocortex qui lui est en charge de la raison. Le langage n’a en fait qu’un impact très limité sur le cerveau limbique émotionnel et cela explique notamment les faibles réussites de la psychanalyse même après plusieurs années.

Nous ressentons les émotions dans le corps, pas dans la tête.

Certaines personnes sont persuadées d’être d’un naturel stressé ou de nature anxieuse. C’est complètement faux, la bonne nouvelle, c’est que la nature, c’est l’expansion. La nature ce n’est pas dépressif, la nature, c’est la croissance, c’est l’épanouissement, c’est l’amour.

Les meilleurs outils pour gérer et guérir d’un point de vue émotionnel ne se trouve pas dans la psychanalyse ni dans les médicaments.

Voir le livre

Dans son livre, David Servan Schreiber nous donne quelques pistes naturelles qui ont montré leur efficacité bien plus importante. Parmi ces méthodes naturelles, il expose le principe de cohérence cardiaque.

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque pour vaincre le stress ?

Le livre de David Servan Schreiber a ouvert la porte en France à la cohérence cardiaque. C’est une technique connue et appliquée aux États-Unis

Alors la cohérence cardiaque, c’est quoi ? Comment ça fonctionne ?

Il y a des connexions entre le cerveau émotionnel, qui est au cœur du cerveau, et le cœur. On constate qu’il y a deux branches de système nerveux qui vont directement du cerveau émotionnel vers le cœur.

Une de ses branches, qu’on appelle le système sympathique fonctionne avec l’adrénaline pour accélérer le rythme cardiaque, faire monter la tension artérielle, préparer tout l’organisme au combat ou à la fuite. C’est le système nerveux plutôt de l’éveil et de l’action.

L’autre branche, qu’on appelle parasympathique, au contraire ralenti le rythme cardiaque, fait baisser la tension artérielle et prépare l’organisme à la digestion et à la restauration, à la recomposition des cellules. C’est notre système de repos.

Voir le livre

Les irrégularités du cœur

Il se trouve que dans les battements de notre cœur, il y a des irrégularités. C’est-à-dire qu’entre chaque battement, il y a un petit temps. Et ce temps est variable, il y a toujours de petites accélérations et de petits ralentissements.

A chaque instant, le cœur est soumis à l’influence à la fois de cet accélérateur et de ce frein. c’est un peu comme une voiture sur une route de montagne qui a besoin d’un très bon accélérateur pour pouvoir monter et puis, aussi d’un frein, parce qu’il faut pouvoir gérer chaque virage.

Donc ces deux branches du système nerveux autonome modulent totalement ce qui se passe au niveau du cœur à chaque instant.

En plus de ça, du cœur vers le cerveau émotionnel remonte les mêmes branches nerveuses. Cela fait que ce qui se passe dans le cœur influence ce qui se passe au niveau de nos émotions. C’est donc une boucle qui module notre relation au monde et à notre physiologie.

Quand on regarde un électrocardiogramme, deux intervalles successifs n’ont jamais exactement les mêmes longueurs.

A chaque battement du cœur, le cerveau et le cœur s’ajustent pour s’adapter à ce qui se passe dans la physiologie et à ce qui se passe dans l’environnement autour de nous

Les variations peuvent aller jusqu’à 90 battements par minute ou descendent jusqu’à 50 battements par minute. Ça varie constamment de façon un peu chaotique.

Les émotions positives

Il y a une autre forme de variabilité cardiaque qu’on appelle la cohérence, où le cœur et le cerveau rentrent dans un rythme qui fait que ça s’accélère puis ça ralentit de façon très régulière. Cet état-là est très prédictif, très prévisible. Cet état de forte variabilité de cohérence, c’est celui qu’on retrouve lorsqu’on a des émotions positives. C’est un des meilleur prédicteur de la résistance au stress, ça reflète toute la cohérence de la physiologie.

Comment reprendre le contrôle, apprendre à mieux contrôler ce frein et cet accélérateur pour les rendre beaucoup plus souples et adaptables à tout ce qui se passe dans votre environnement ?

Voir le livre

On peut avoir une espèce de spectre émotionnel qui montre les différents types d’émotions que vous pouvez avoir à n’importe quel instant parce qu’on est dans le calme, la cohérence, la sérénité.

Le spectre augmente lorsqu’on est un peu dans l’anxiété, la frustration. Il se déplace lorsqu’on qu’on est vers la dépression, l’abandon.

L’amour et la gratitude permettent une plus grande cohérence cardiaque. Cela permet d’avoir un cœur en meilleure santé que la pratique sportive ! Il se trouve qu’un mois de pratique d’exercices de cohérence cardiaque diminue la tension artérielle autant que la perte de 10 kg et plus que l’arrêt du tabagisme.

La meilleure manière de commencer à apprendre la cohérence cardiaque passe entièrement par le contrôle de la respiration. Une bonne technique pour commencer à se destresser.

L’horloge biologique et la résistance au stress

Souvent, les difficultés et les épreuves auxquelles sont confrontées les personnes ont des origines physiologiques comme la cohérence cardiaque, mais il faut aussi prendre en compte la question de l’horloge biologique et ses différents aspects. Il y a donc une dimension temporelle aux problématiques qui demande à être mieux connue.

David Servan Schreiber a aussi décrit de manière très intéressante cette question de l’horloge biologique. Pour le docteur, la capacité d’une personne à être en cohérence et en concordance avec son horloge biologique favorise sa résistance au stress. Cette notion est essentielle à une bonne gestion de sa vie personnelle. Le docteur parle de la lumière sachant que la lumière peut avoir des contacts directs avec le cerveau émotionnel.

Cela mène aux principes de rythmes naturels et de luminothérapie. Nous avons un rythme intérieur naturel qui est normalement calé plus ou moins sur le rythme solaire. En fait, le rythme journalier est en nous et nous ne pouvons pas nous en défaire. Notre rythme naturel est un tout petit peu plus court que les 24 heures du rythme solaire.

Un rythme de vie approprié afin de soigner l’anxiété

Comment ne pas stresser ? Être moins anxieux ?

Le fait d’avoir des rythmes de vie inappropriés, notamment à cause de la luminosité qui est beaucoup trop forte, a un impact important. Nous sommes souvent entourés de panneaux publicitaires, le soir venu, il y a de la lumière partout, on ne voit même plus les étoiles. Une trop grande lumière est nocive puisqu’elle dit à notre cerveau que la journée n’est pas finie. Alors qu’à l’intérieur de notre corps, le cycle naturel continue …

Donc, il est utile de se re-phaser avec la lumière naturelle, de diminuer le soir les sources de lumière et surtout de se réveiller le matin avec une lumière douce progressive.

Voir le livre

Avec la lumière, c’est simple, il suffit de sortir dehors, d’aller au soleil, de s’exposer tous les jours régulièrement. S’exposer dans la journée à la lumière naturelle a une véritable action d’antidépresseurs.

La lumière est vraiment très importante dans nos cycles et du coup dans la gestion de nos émotions.

Souvent, on s’arrête beaucoup trop à des dimensions internes liées plus à des dimensions psychologiques et on ne donne pas finalement assez de place à cette dimension physiologique, à une meilleure compréhension de cette émotion physiologique. Il y a donc là beaucoup de travail à faire, beaucoup de recherches à mener. Nous pouvons remercier David Servan Schreiber d’avoir ouvert cette porte.

Voir le livre

L’importance de l’alimentation

Notre alimentation est également très importante, car le cerveau est constitué essentiellement de gras. Il faut consommer de bonnes graisses et notamment des acides gras oméga 3 pour avoir un cerveau en bonne santé. Il est recommandé de favoriser de bonnes huiles comme l’huile de lin, de colza.

Si vous n’apportez pas de bonnes graisses à votre cerveau, il n’est pas constitué correctement et ne peut pas fonctionner convenablement.

C’est pourquoi tous les régimes alimentaires pour perdre du poids, où il y a une suppression totale des matières grasses, entraînent un état dépressif. Cet état dépressif fait que ces régimes-là ne sont absolument pas réalisables sur le long terme.

Une fois que vous serez déprimés, qu’est ce que vous allez faire ? Vous allez vous jeter sur la nourriture, et souvent pas sur les bons aliments.

Il est important de consommer des bons gras. Par contre, il est important de supprimer les mauvais gras, notamment les gras polyinsaturés. Il faut supprimer aussi les gras transformés, qui ne sont pas reconnues par votre corps et du coup qui ne peuvent pas servir correctement à la constitution de votre cerveau.

Quant aux viandes, il faut privilégier les animaux nourris à l’herbe et non élevés sur du béton.

La méthode EMDR c’est quoi ?

Définition de l’EMDR : c’est une méthode pour guérir les traumatismes psychologiques par les mouvements des yeux.

Vous le savez peut-être, pendant notre sommeil paradoxal, pendant les rêves, nous effectuons de rapides mouvements des yeux. En fait, la technique de l’EMDR est la reproduction de ces mouvements oculaires. Ils permettent de soigner réellement le cerveau émotionnel.

C’est pourquoi rêver est vraiment très important dans la gestion émotionnelle. Et c’est pourquoi pour avoir une bonne gestion émotionnelle et pour être en bonne santé émotionnelle, il est important d’avoir un sommeil de qualité.

L’EMDR est une méthode déroutante qui aide les personnes à déprogrammer le stress post traumatique, à surmonter le deuil, les angoisses permanentes, les pleurs irrépressibles, les troubles dus aux insomnies, l’anxiété chronique. La thérapie EMDR est utile pour les personnes souffrant de perturbations psychologiques que ce soit un bébé ou un adulte.

Voir le livre

Le patient se concentre sur une scène particulièrement pénible qu’il a du mal à se remémorer sans pleurer. Pendant ce temps, le thérapeute effectue un mouvement de balancier avec une baguette devant les yeux du patient. Au fur et à mesure, le patient prend du recul. A la fin de la séance, ce souvenir ne lui tire plus de larme.

C’est une désensibilisation et un retraitement par une stimulation sensorielle avec des mouvements oculaires.

Cette première séance a duré 45 minutes, la personne reviendra deux ou trois fois. C’est une thérapie très brève, mais performante qui aide à surmonter la boule d’angoisse, à gérer l’anxiété sévère et les traumatismes parfois vieux de plusieurs années.

Le grand public a découvert cette méthode avec le livre à succès de David Servan-Schreiber. Le psychiatre a lui-même soigner des patients atteints de choc psychologique, de perturbations émotionnelles grâce à cette méthode. Il pratique ce traitement sur des victimes de grands traumatismes, des victimes de viol, d’un braquage dans une banque, d’un accident de voiture très grave, d’un incendie, etc.

Les bienfaits de l’EMDR sur les traumatismes

La technique de l’EMDR marche remarquablement, elle est aussi utile pour les traumatismes émotionnels douloureux, les abus sexuels, les violences psychologiques et physiques, les situations de guerre (enfance perturbée, attentats).

Pour l’instant, aucune étude scientifique n’explique comment une gymnastique des yeux aide à digérer les épreuves de la vie. Mais pour les patients, il n’y pas de doutes, cela permet de combattre et calmer les crises d’angoisse. Il y a bien un avant et un après.

L’EMDR remue un sujet douloureux et la personne traumatisée est surprise de l’apaisement qu’elle retrouve.

Voir le livre

Cette thérapie est inefficace sur les dépressions ou le mal-être diffus, mais l’EMDR est un outil de plus dans la panoplie des thérapies de l’âme, à côté des médicaments et de la psychanalyse.

Méditation

La méditation, notamment la méditation sur l’amour et la gratitude, présente des avantages qui sont supérieures à une psychothérapie.

En fait, comme on l’a dit précédemment, les émotions et le langage ne vont pas ensemble puisqu’ils ne sont pas dans la même partie du cerveau et que ces deux cerveaux émotionnel et cognitif ne communiquent pas.

Par contre, la méditation, c’est au contraire se recentrer sur l’émotion, se recentrer vers l’intérieur alors que le cerveau cognitif est plutôt un cerveau fait pour l’échange, pour la parole, pour la réflexion.

Du coup, la méditation apporte un équilibre à notre cerveau émotionnel qui a des effets supérieurs au prozac.

Intelligence et communication émotionnelle

David Servan Schreiber rappelle l’importance de la notion d’écoute et de communication émotionnelle, le lien aux autres est essentiel.

L’amour est un besoin de physiologique, on peut mourir du manque d’amour. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’après le décès de leur conjoint, une personne âgée se laisse mourir et décède quelques mois plus tard.

Le fait de donner et de recevoir de l’affection est essentiel, même lorsqu’il s’agit d’un animal. Mais comme nous sommes des animaux sociaux, nous avons besoin des autres et de l’échange pour vivre et pour grandir.

Le livre détaille plusieurs méthodes de communication émotionnelle parce que non seulement vous pouvez soigner de l’intérieur, mais il est également important de communiquer ses émotions. Il faut aussi savoir écouter les émotions des autres, car si nous avons globalement tous l’impression de ressentir bien nos émotions, d’assez bien les analyser, de comprendre les émotions des autres, en réalité la communication émotionnelle est un art qui s’apprend. C’est souvent lorsque l’on ne sait pas écouter les émotions des autres ou lorsque l’on ne sait pas exprimer correctement ses émotions qu’arrivent les conflits.

Son conseil est d’être ni passif ni agressif, ça veut dire que certaines vérités doivent être dites avec des mots justes, sans violence, ni humiliations. Il ne faut pas de mépris même pas par des signes corporels …

Les émotions font tellement de dégâts, sans qu’on s’en rende compte, que ses conseils sont vraiment intéressants.

Trouver un sens dans notre rapport au monde

Dans son livre, David Servan Schreiber affirme que nous ne pouvons pas vivre heureux, nous ne pouvons pas guérir au fond de nous-mêmes sans trouver un sens dans notre rapport au monde qui nous entoure. C’est-à-dire trouver un sens dans ce que nous apportons aux autres. C’est un petit peu la dernière étape après la gestion intérieure et l’apprentissage de la communication des émotions, c’est vraiment ne pas demander à la vie ce qu’elle peut faire pour nous, mais toujours se demander ce que l’on peut faire pour elle.

Il cite Maslow, un psychologue à l’origine du développement personnel qui dit : “le stade ultime de la réalisation de soi, c’est de devenir un serviteur pour les autres. La meilleure manière de devenir un meilleur serviteur des autres, de devenir soi-même, une meilleure personne, c’est de servir les autres”.

 Que vous soyez stressé, angoissé, triste, dépressif que vous ayez des difficultés de communication au sein de votre famille, dans votre couple, avec vos parents, avec vos enfants, avec vos voisins, avec votre patron, avec vos employés, sachez qu’il existe des techniques vraiment efficaces pour communiquer de façon émotionnellement bonne.

Il faut également réapprendre à se réapproprier des émotions positives, apprendre à laisser aller les émotions négatives. Ressentir des émotions, c’est naturel et les réponses aux troubles se trouvent dans la nature.

Ce livre détaille l’aptitude à identifier son état émotionnel et celui des autres. Il permet de mettre des mots sur ce que l’on ressent et aussi de voir quand les situations sont critiques vis-à-vis des autres, de pouvoir gérer les émotions, de comprendre leur évolution.

L’acupuncture

Une autre façon de soigner l’anxiété ; l’acupuncture manipule directement le cerveau émotionnel.

L’approche chinoise, c’est que les problèmes mentaux sont des manifestations des problèmes physiques ou d’un déséquilibre du chi.

L’exercice physique

Pour fixer les ordres de grandeur, David Servan Schreiber recommande de l’activité physique minimum trois fois par semaine pendant au minimum 20 minutes.

Avec des exercices de haute intensité, même cinq minutes peuvent être suffisantes après un petit échauffement.

De toute façon, l’important, c’est de bouger avec régularité, même faire deux minutes de quelque chose ça sera toujours mieux.

En définitive

C’est un livre capital si on veut améliorer notre développement personnel et mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et le rôle des émotions. Il parle des symptomes et des remèdes pour lutter contre l’état anxieux, le stress et de la dépression.

Ses conseils, ses solutions sont faciles à appliquer et sont vraiment précieux. Quinze ans après la sortie de son livre, on se rend compte que les pistes qu’il donnait à l’époque se développent de plus en plus.

 

Guérir le stress, l’anxiété, la dépression sans médicaments, ni psychanalyse

David Servan Schreiber, ses différents conseils pour évacuer le stress et l’anxiété

 

 

Voir le livre sur Amazon      Rakuten       Fnac

 

 

Renseignements issus de Educh.ch, de Bérénice Joyeux, d’Ina sciences, de naturosoutien

 

2 réflexions au sujet de “Les divers traitements pour stopper efficacement les troubles anxieux et le stress”

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez