jardin en permaculture avec des plantes qui montent à graine

Qu’est ce que la permaculture ? Une définition simple, les concepts novateurs

Une définition de la permaculture en une phrase : travailler avec la nature et non contre elle : en la prenant pour modèle.

 

Qu’est ce que c’est la permaculture ?

La permaculture prend les écosystèmes naturels comme modèles. Le but est de concevoir des installations humaines le plus écologiques possible. Le recyclage est une priorité ; les déchets de l’un des éléments sont la nourriture de l’autre. La permaculture utilise des méthodes pour produire une plus grande variété de nourritures et de substances utiles. Elle peut être pratiquée aussi bien sur une petite surface que dans une exploitation agricole.

 

Quelques idées alternatives de la permaculture

Le respect du sol

  • Pour conserver un sol vivant il n’y a aucun travail du sol, aucun labour.  Ce sont les vers de terre qui retournent le sol. Les “déchets” végétaux fournissent un paillage : ils se décomposent en surface, maintiennent l’humidité, gênent la pousse des adventices et enrichissent le sol. La forêt est prise pour modèle : le sol y est riche en humus, pourtant il n’est jamais labouré.
  • L’utilisation de la grelinette pour aérer le sol sans perturber l’équilibre, la vie du sol
  • Le principe d’auto fertilité durable du sol : le paillage conserve le sol vivant. Contrairement au maraîcher équipé d’un motoculteur, le jardinier permaculteur dispose de milliards d’assistants invisibles gratuits : bactéries, vers, champignons, etc. Le but est de faire une révolution verte en régénérant la fertilité des sols détruite par les labours et les pesticides avec un maraîchage respectueux des sols et de l’environnement.
  • Le recyclage avec la technique du compost : la décomposition des végétaux est utilisée pour fournir de la matière organique au potager ou aux plantes d’agrément afin d’enrichir la terre. Ce n’est pas une nouvelle méthode, mais le compost est maintenant utilisé sur place comme paillage.
  • Les cultures sont souvent associées, mélangées avec des “mauvaises” herbes bénéfiques pour la préservation contre les ravageurs. On désherbe naturellement en évitant les techniques chimiques agressives. On préfère utiliser le paillage avec des déchets verts de la cuisine, du jardin ou le BRF (bois raméal fragmenté).

Le potager en permaculture

  • Les plantes sauvages sont importantes aux yeux des permaculteurs, elles sont utilisées pour l’alimentation. Il suffit de tendre la main pour se nourrir avec les plantes sauvages, évidemment à condition de bien les connaître.
  • En permaculture, on laisse les légumes se ressemer sur place d’une année pour l’autre comme s’ils étaient des plantes sauvages !
  • Enfin, en permaculture, il y a la pratique du potager perpétuel. C’est-à-dire, on cultive des légumes vivaces. Ce sont des légumes que l’on récolte plusieurs années de suite sans avoir besoin de les ressemer ou de les replanter.
  • Recommencer à faire ses propres graines pour préserver les variétés anciennes et pour lutter contre la privatisation du vivant
  • Bien sûr, la production alimentaire est biologique.

 

Attirer la biodiversité animale

  • Le permaculteur ne lutte pas contre les parasites, il préfère créer un équilibre. Pour cela, la biodiversité est recherchée avec divers aménagements.
  • Tout d’abord les hôtels à insectes : fabriquer des logis pour attirer les insectes afin de favoriser la pollinisation ou pour se protéger contre certains prédateurs comme les pucerons.
  • Les permaculteurs privilégient la plantation des meilleures plantes mellifères pour lutter contre l’effondrement des populations d’abeille.
  • La plantation d’arbustes à petits fruits pour loger et nourrir les oiseaux
  • Enfin les mares, les étangs, les bassins pour favoriser la biodiversité
  • Toutes ces actions ont aussi pour but de protéger le potager contre les attaques de “ravageurs” tels que les limaces, escargots, pucerons …
  • Le respect de la nature, la recherche d’un équilibre sont les objectifs les plus importants en permaculture.

 

 C’est quoi un design en permaculture ?

  • Il est utile de réfléchir à l’aménagement des écosystèmes : buttes, haies, jardin forêt ou à l’accessibilité du potager. Il est conçu après l’observation du lieu pendant une année, il est ensuite possible de passer à l’action.
  • Le but est de placer les éléments les uns par rapport aux autres pour qu’ils puissent être en synergie afin d’être plus économe en énergie.
  • La permaculture fournit des techniques pour la création d’une forêt comestible avec des arbres fruitiers, des plantes grimpantes, des couvre-sols, etc.
  • Il est important de réfléchir au positionnement des éléments : le verger est moins visité que le potager, il sera donc plus loin de l’habitation. N’oubliez pas de penser aux zones les plus chaudes, les plus froides, les plus humides ou les plus ventées avant de prendre des décisions surtout avec les canicules qui sont de plus en plus fréquentes.
  • En fait, le design en permaculture permet de faire de la prévention pour se protéger contre tous les problèmes au jardin.

 

La permaculture englobe aussi l’habitat

 

La permaculture englobe encore beaucoup d’autres choses

 

Quelques livres  expliquent pourquoi et comment adopter cette philosophie de vie :

 

Introduction à la permaculture

Bill Mollison

Tous les principes de permaculture pour nourrir en autonomie les pays du Nord comme ceux du sud. Ce livre complet aborde aussi les substances médicinales, les fibres, les produits animaux, le bois, les tanins et teintures, les combustibles …

Description plus complète d’ “introduction à la permaculture”

Amazon Rakuten

 

Permaculture : Guérir la terre, nourrir les hommes

Perrine et Charles Hervé-Gruyer, de la ferme du Bec Hellouin, organisent des formations pour faire un jardin en permaculture.

Dans leur livre, ils nous donnent une définition de la permaculture et nous racontent leur parcours pour parvenir à l’autosuffisance.

Résumé du livre “Permaculture : guérir la terre, nourrir les hommes”

 

  Amazon Rakuten

 

D’autres articles :

Ebook d’un maraîcher bio : mon Potager au Naturel

Ebook Guide pratique pour élever des poules

 

Le meilleur livre pour comprendre ce qu’est la permaculture est le livre de Bill Mollison : “introduction à la permaculture”, car il énumère toutes les ressources utilisables dans la nature pour se nourrir, se loger, se vêtir …

 

Damien Dekarz (l’auteur de “la permaculture au jardin mois par mois”) donne une définition de la permaculture dans cette vidéo

 

 

 

Laisser un commentaire