Quels sont les chapitres de l’Ancien Testament ? Le résumé de la Bible ?

 

 

Que contient la Bible ? Vous avez envie de lire l’ancien Testament ? Mais vous craignez de ne rien comprendre.

C’est normal, la Bible est un livre pas comme les autres, il y a beaucoup de parties qui sont souvent indépendantes les unes des autres. Dans le premier testament, il y a beaucoup de personnages bibliques, beaucoup d’événements et ils engendrent depuis longtemps des débats pour essayer de les interpréter correctement.

Dans cet article, Thomas Römer nous présente le contenu de la Bible hébraïque avec un résumé de chaque chapitre de l’Ancien Testament. Il est un spécialiste, une référence biblique dans la recherche contemporaine sur la Bible. Il enseigne l’Ancien Testament à l’université de Lausanne.

Depuis plus de 40 ans, Thomas Römer étudie les langues sémitiques, il connaît les chapitres de l’Ancien Testament. Dans son travail, il essaye de comprendre la bible avec l’analyse historique, l’analyse littéraire, la façon dont le texte est constitué et les circonstances humaines, c’est-à-dire politiques, sociales, culturelles. Il tient compte des découvertes archéologiques et a une approche laïque. Il bouscule parfois un peu les représentations bibliques traditionnelles.

 

Des livres pour en savoir davantage sur les chapitres de la Bible

 

 

Qu’est ce que l’Ancien Testament ?

C’est un ensemble de livres regroupés en 3 ou 4 parties selon les religions. La première partie de l’ancien Testament commence avec la Torah ou le Pentateuque qui est donc le nom qui nous vient de la traduction grecque. C’est un ensemble de 5 livres, dans l’ordre chronologique : la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome.

La Genèse 

C’est le premier livre de Bible, la Genese est une sorte de prologue, ce sont les origines, un commencement, une création du monde, de l’humanité, le déluge …

Dans la première partie de la Genèse, il y a deux grandes parties, deux origines du monde et de l’humanité, la condition humaine, la violence, la diversité des langues, etc.

La Bible ne s’ouvre pas tout de suite sur l’histoire d’Israël, mais s’ouvre sur les réflexions que toute l’humanité a : d’où vient l’homme ? Comment les dieux se comportent vis-à-vis des hommes ? La difficulté de vivre dans ce monde …

Selon Thomas Römer, en fait, ce sont des thèmes qu’on trouve partout dans le Proche-Orient ancien, mais aussi d’une certaine manière dans le bassin méditerranéen, dans la mythologie grecque tout particulièrement.

Avec les patriarches et les matriarches, nous avons en effet la mise en place de figures d’ancêtres qui ne sont pas seulement les aïeuls du peuple d’Israël, mais de presque tous les peuples qui vivent en fait en Levant. En effet, Abraham est l’ancêtre d’Ismaël qui va être à la tête de douze tribus, ce dernier va engendrer toute une série de peuples qui habitent tout au long de la route de l’encens.

Isaac sera le père de Jacob et aussi d’Esaü, qui sera l’ancêtre des Edomites, des habitants du sud. Abraham est par ailleurs encore l’oncle de Lot qui lui sera le père des Moabites et des Ammonites …

Donc vous voyez que ce n’est pas simplement l’histoire d’Israël, c’est l’histoire de presque de tous les peuples qui vivent dans le pays de Canaan.

L’histoire de la Genèse termine avec l’un des fils de Jacob, c’est-à-dire Joseph qui va arriver en Égypte. Il va faire carrière là-bas et tout se passe très bien. Quand on arrive dans le livre de l’exode, la situation change totalement.

 

Acheter l’Ancien Testament – les meilleures ventes

 

 

L’Exode

La Genèse est parcourue de généalogie, par contre à partir de l’exode, les généalogies disparaissent. Ça va être l’histoire du peuple, mais plus l’histoire des familles.

L’Exode est l’histoire de la sortie d’Égypte et aussi le récit de l’arrivée du peuple au Sinaï où Dieu va se révéler au peuple. Moïse va devenir le médiateur entre le peuple et Yahweh avec l’idée d’une alliance qui constitue Israël comme étant le peuple de YHWH.

Puis Moïse va faire construire un sanctuaire portable. Il est interrompu par l’histoire du veau d’or, le peuple pense qu’on peut représenter YHWH sous la forme d’un taureau ou d’un jeune veau. Moïse casse la statue et renouvelle tout de même l’alliance pour permettre ensuite la construction du sanctuaire. Le livre de l’Exode se termine par la nuée qui remplit le sanctuaire et qui représente la présence divine.

Le Lévitique

Le Lévitique, le 3e livre du Pentateuque, raconte l’installation des premiers prêtres, c’est-à-dire le frère de Moïse, Aaron et ses fils.

Le livre précise toutes sortes de différents sacrifices qui sont à offrir dans différentes circonstances. Puis il y a l’apparition de la gloire de Yahvé à l’ensemble du peuple.

Le chapitre 10 raconte l’histoire des deux fils d’Aaron qui font un sacrifice à leur propre initiative. Ils sont alors frappés par la foudre divine, donc YHWH les fait mourir.

Avec cette anecdote, on se rend compte que Yahweh n’est pas un dieu facile et cela montre aussi que pour les sacrifices, il y a des règles à respecter. Il y a d’autres règles comme la distinction entre le pur et l’impur qui vont être précisées. Le peuple et les prêtres peuvent se purifier chaque année et se décharger des péchés le jour du pardon, c’est l’histoire du bouc émissaire.

La deuxième partie de cet ensemble du Lévitique est appelée la loi de sainteté parce qu’ il y a une sorte de refrain où Dieu parle en disant “soyez saints, comme moi je suis saint”.

Les livres de Thomas Römer

 

 

Les Nombres

Que dit le livre des Nombres qui est le 4e livre de la Torah ? Il raconte le départ du Sinaï. Pourquoi le livre s’appelle les Nombres ? A cause des deux grands recensements qui structurent le livre.

Le chapitre 10 décrit le départ du Sinaï et le séjour dans le désert qui se passe très mal.

La première génération doit alors mourir dans le désert à cause de sa désobéissance. C’est finalement la deuxième génération qui va avancer vers la terre promise dans le pays de Moab où se situe le Deutéronome.

Le Deutéronome

C’est le dernier livre du Pentateuque. Pourquoi le Deutéronome ? En grec, c’est la deuxième loi. En effet, à l’intérieur du Deutéronome, il y a une deuxième liste de lois. C’est construit en fait comme un grand discours de Moïse, une sorte de discours d’adieu de Moïse. Il y récapitule un certain nombre d’événements et y exhorte surtout au respect des lois divines avec des bénédictions ou des malédictions au cas où le peuple hébreu aurait la mauvaise idée de ne pas obéir. C’est évidemment ce qui va arriver.

Le livre se termine par l’installation de Josué et par la mort de Moïse. Il meurt en dehors de la terre promise, il peut contempler le pays, mais il n’entre pas dans le pays.

 

Livres pour connaître l’ancien testament – Les meilleures ventes

 

 

Après le Pentateuque vient la deuxième partie de la Bible : les Prophètes

 

Josué

La deuxième partie dans le canon hébraïque raconte la suite de l’histoire avec Josué. Ça reprend là où s’est arrêté le Pentateuque avec la mort de Moïse. Ce livre raconte l’entrée dans le pays, la conquête et puis la mort de Josué.

 Juges

On arrive au livre des juges, un récit qui relate toute sorte d’aventures des chefs charismatiques. Ce sont des chefs surtout du nord, il y a une introduction comme une sorte d’épisodes des deux périodes intermédiaires entre la conquête et la royauté.

C’est un cycle d’apostasie, c’est-à-dire à chaque fois, le peuple du pays va chercher d’autres dieux. YHWH va se mettre en colère et envoyer des juges lorsque le peuple finit par se repentir.

Il y a une sorte de refrain : “il n’y avait pas de roi en Israël, chacun faisait ce qui lui plaisait”. Donc ce livre prépare l’histoire de la royauté.

Les livres de Samuel

Il raconte d’abord l’histoire du prophète Samuel qui sera associé à la mise en place de la monarchie avec le premier roi Saül.

Saül est choisi et est aussitôt rejeté par Yahweh en faveur de David dont on va raconter l’ascension. David devient roi puis s’empare de Jérusalem. Le prophète Nathan lui promet une dynastie éternelle.

La deuxième partie des livres de Samuel est l’histoire de la succession au trône de David. Le roi David apparaît de manière moins glorieuse lors de l’histoire de Bathsheba avec qui il aura une relation pas très légitime. Puis le livre de Samuel mentionne les révoltes d’Absalon, etc.

Le contenu de cette partie de la bible se termine avec un récit sur la découverte de l’emplacement du temple par David. Finalement, c’est Salomon qui va construire le temple.

 

Top 5 Bible pour les enfants

 

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 La Bible illustrée des petits La Bible illustrée des petits Pas de notes 19,90 EUR
2 La Bible pour les bébés La Bible pour les bébés 423 Commentaires 12,90 EUR
3 La Bible racontée et expliquée La Bible racontée et expliquée Pas de notes 19,90 EUR
4 Ma première Bible Ma première Bible Pas de notes 12,95 EUR
5 La Bible illustrée (couleur de couverture varié) La Bible illustrée (couleur de couverture varié) Pas de notes 22,00 EUR

 

Les livres des rois

Ils s’ouvrent avec l’histoire de Salomon et donc raconte l’histoire des deux monarchies. Elles vont être séparées après sa mort jusqu’à la chute de Samarie. Puis, c’est l’histoire de Juda jusqu’à la chute de Jérusalem.

 

Contrairement au Pentateuque où l’ordre est toujours stable, la division de la bible et les différents manuscrits des prophètes n’est pas toujours stable. La manière traditionnelle de présenter les choses commence avec Esaie.

 

Ésaïe

Avec Esaïe, vous avez l’ensemble de la période prophétique, c’est-à-dire dès l’époque des deux royaumes jusqu’à l’époque perse.

Dans le judaïsme, il y a l’idée qu’après l’époque perse, la prophétie s’est arrêté parce que les derniers prophètes sont de l’époque perse.

Dans Isaïe, on distingue trois parties qui couvrent l’ensemble de la période prophétique. Le premier Isaïe est situé sous la domination assyrienne à Jérusalem, le deuxième annonce l’arrivée du roi perse après la destruction et l’exil babylonien, et finalement le troisième Ésaïe qui contient une collection d’oracles à la deuxième partie de l’époque perse.

Des livres sur la Genèse et Moïse

 

 

Jérémie et Ézéchiel

Jeremie et Ézéchiel sont deux prophètes qui sont tous les deux situés aux alentours de la destruction de Jérusalem. Jérémie raconte beaucoup d’histoires sur sa personne, c’est une sorte de biographie.

Après la destruction de Jérusalem par les babyloniens, Jérémie va rester dans le pays jusqu’à ce qu’il soit emmené de force par le peuple en Égypte.

Ezechiel va être parmi ceux qui sont déportés à Babylone en 597. Ezechiel et Jérémie ont des oracles contre Israël et contre les nations. Cela prépare des oracles de restauration et la vision du nouveau temple.

12 prophètes

Ensuite, on a les douze petits prophètes qui à l’origine est un seul rouleau qui fait 65 chapitres.

La classification est sans doute faite un peu selon un ordre chronologique. C’est-à-dire, les premiers sont écrits au 8e siècle à l’époque du roi Jéroboam II en Israël.

Ensuite, on descend au fur à mesure jusqu’à Aggée, Zacharie et Malachie qui se situent durant l’époque perse. Parmi ces livres, il y en a un qui est assez curieux et très différent de tous les autres, c’est le livre de Jonas.  Ce n’est pas vraiment un livre prophétique parce qu’il n’y a pas tellement d’oracles, mais c’est une sorte de narration un peu ironique qui insiste sur le fait que le dieu de la Bible peut changer d’avis.

Vous connaissez l’histoire de Jonas, qui pour obéir à Dieu, annonce la destruction de Ninive. Et Yahweh décide de ne pas détruire la ville, donc Jonas est très mécontent …

 

La troisième partie de la Bible, c’est peut-être la partie la moins cohérente, car les écrits sont très différents : il y a des livres poétiques, des livres de sagesse, des visions sur la fin des temps, des livres d’histoire et un peu de tout.

 

Les Psaumes

La troisième partie commence dans la plupart des manuscrits avec les psaumes qui est une sorte de recueil de complaintes, d’action de grâces, d’instructions, toute sorte de louanges regroupées en cinq livres.

Les livres dits de sagesse

Il y a les livres de Job, les Proverbes et l’Ecclésiaste (Quohéleth).

La sagesse la plus traditionnelle se trouve dans le livre des Proverbes où il y a l’idée que si tu fais le bien alors tu seras bien traité et tu seras dans le bonheur. Mais les Proverbes sont précédés par le livre de Job qui montre que ce discours-là ne marche pas.

Job remet en question cette idée qu’il y a un lien direct entre le comportement de quelqu’un et le destin qui l’attend. Le livre de job est composé de deux choses différentes : un cadre narratif et les discussions avec les amis. Tout cela va en effet montrer qu’il n’y a pas forcément de cohérence entre la manière dont vous vous comportez et le destin qui vous attend. L’histoire de Job montre que les religions et les dieux sont imprévisibles.

Cette idée est radicalisée par Quohéleth, l’Ecclésiaste, qui est peut-être le seul philosophe de la bible hébraïque. Selon lui, l’homme ne peut comprendre ce qui se passe dans les cieux. L’homme est sur la terre et il faut qu’il se débrouille sur la terre.

 Les petits rouleaux

Les livres de deux femmes Ruth et Esther

Ruth raconte comment une femme moabite devient l’aïeul par la ruse du roi David. Esther, aussi par la ruse, va sauver son peuple d’un pogrom sous les Perses.

Puis le livre des Cantiques qui est aussi un livre très étonnant. C’est une poésie érotique où Dieu n’est jamais mentionné. C’est une lecture qui est faite à Pâques parce que le judaïsme et le christianisme le considère comme une sorte de lecture allégorique, à savoir que toutes ces histoires d’amour concernent en fait Dieu et son peuple.

Puis, le livre des Lamentations qui est pour la commémoration de la destruction du temple.

Et finalement, le livre de Daniel. C’est le seul livre un peu apocalyptique dans l’Ancien Testament, car il a des visions sur la fin des temps.

Les livres d’Esdras et de Néhémie racontent la restauration au moment de l’époque perse. Esdras amène la Loi à Jérusalem.

Tout à la fin, le livre des Chroniques qui est aussi très curieux ! Chronologiquement, les Chroniques racontent l’histoire de la royauté. Pourquoi les chroniques sont à la fin ? Il suffit simplement de regarder le dernier verset, c’est le roi perse Cyrus qui dit :”Yahweh, le dieu du ciel, m’a donné tout le royaume de la terre, et m’a chargé de bâtir une maison à Jérusalem. Quiconque d’entre vous appartient à son peuple, que Yhwh, son dieu, soit avec lui, et qu’il monte.”

“Il monte”, c’est le dernier mot de la Bible hébraïque, c’est la montée vers Jérusalem.

Les trois parties de la Bible hébraïque ont toujours des fins ouvertes, l’Ancien Testament raconte jamais d’histoires jusqu’à la fin.

A la fin du livre de Malachie, il est annoncé “voici, je vais vous envoyer Élie le prophète”, mais il vient jamais dans les écritures hébraïques. Il vient dans le Nouveau Testament, cela s’est accompli lors de la transfiguration de Jésus.  Là, évidemment, c’est une fin ouverte.

Le Pentateuque a aussi une fin ouverte parce qu’il se termine avec la mort de Moïse qui voit le pays et qui n’y entre pas. Thomas Römer pense que ce n’est pas par hasard, cela permet toute sorte de relecture.

 L’Ancien Testament catholique

Il n’y a pas un seul Ancien Testament. Si vous êtes catholique, si vous êtes orthodoxe, si vous êtes protestant, vous n’avez pas le même Ancien Testament. Donc, il y a une très grande différence dans le nombre de livres, l’Ancien Testament catholique se fonde non pas sur la Bible hébraïque, mais sur la Bible Grecque.

La Bible hébreu ne présente pas un certain nombre des livres comme Tobie, Judith, Macchabées, le Siracide, la sagesse de Salomon qui ne sont pas du tout dans le canon hébraïque.

Les livres prophétiques sont à la fin dans le canon catholique parce qu’évidemment, il y a une suite. Les prophètes annoncent la restauration, le messie. Cela va s’accomplir dans le Nouveau Testament.

Le Nouveau Testament est présenté comme étant le livre où s’accomplit les annonces des prophètes.

L’Ancien Testament orthodoxe

Chaque chaque église orthodoxe a son propre Ancien Testament, donc c’est très compliqué.

Il y a d’autres livres : Enoch, les Jubilés, le Testament des patriarches, etc.

Dans le canon de l’église éthiopienne, il y a vraiment pléthore encore d’autres livres.

L’Ancien Testament protestant

Les réformateurs ont sorti du canon tous les livres qui ne se trouvent pas dans la Bible juive. Mais ils ont 4 parties, donc l’Ancien Testament protestant ne correspond pas en fait à la Bible hébraïque. La structure est différente, cela se termine avec les prophètes pour qu’on puisse ensuite continuer avec le Nouveau Testament.

Qu’est-ce que la Bible TOB ?

Dans les bibles en français, vous avez une bible qui respecte le canon hébraïque, c’est ce qu’on appelle la TOB. Elle est une traduction œcuménique de la Bible. Donc, là, les livres sont présentés comme dans la Bible tripartite du judaïsme.

 

Article pour connaître qui a écrit l’Ancien Testament, le nombre de livres, l’origine du mot testament et la différence entre l’ancien et le nouveau testament

 

 

1 réflexion au sujet de « Quels sont les chapitres de l’Ancien Testament ? Le résumé de la Bible ? »

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez