livres techniques de vannerie pas à pas

5 Livres pour apprendre pas à pas les techniques de vannerie

5 livres sur la vannerie : des descriptifs sur la récolte des végétaux, les outils, les techniques et des modèles de vannerie faits à la main

Le meilleur livre  pour apprendre à tresser les végétaux est vannerie bucolique.

D’autres livres :

Ebook L’ART DE FABRIQUER DU SAVON

 

Pas toujours facile de choisir un livre pour faire un achat. J’espère que cette sélection vous aidera dans vos recherches.

 

Vannerie bucolique

Je récolte et je tresse les végétaux qui m’entourent.

Patricia Brangeon, passionnée par le tressage.

La vannerie au rythme naturel des végétaux

  • Plusieurs tableaux sur le savoir ancestral de la récolte des végétaux : 23 plantes différentes et la période de récolte.

Acheter sur Amazon

  • Tout d’abord, un tableau de septembre à mars au moment de la montée en sève, puis un pour juin-juillet, ensuite un pour mi-juillet à septembre et enfin un dernier avec les végétaux qu’on peut récolter toute l’année.
  • A chaque fois, Patricia Brangeon nous fournit des informations sur la partie utilisée, des sigles pour les différentes techniques et des informations sur le séchage et le stockage.

Le matériel de base pour tresser les végétaux

Un couteau, un sécateur, une pierre à aiguiser, une serpette, des gants, etc.

Un savoir des anciens : les préparations et techniques de vannerie

  • Éclisse de ronce : la technique pour éliminer une à une les épines, sans entailler l’écorce ;
  • éclisse au fendoir : certains végétaux sont tressables, mais leurs rejets ne sont pas suffisamment souples pour être utilisés à l’état brut. Pour l’assouplir et obtenir des sections plates, le bois est fendu en trois ;
  • comment fendre en deux éclisses ?
  • La préparation particulière du noisetier ;
  • le liber : c’est quoi ? C’est la partie sous-jacente de l’écorce ;
  • une astuce pour confectionner un bac de trempage : il suffit d’une bâche maintenue sur les côtés par des parpaings ou des bûches de bois ;
  • le B-A BA du tressage : tout d’abord la super et l’insertion de montants dans une super, puis la trace, la torche à trois brins et le cordon fleur de lys, le nœud japonais et enfin l’œil du vannier.

Les réalisations en vannerie

Le zarzo puis un nichoir, une bouteille recouverte, un cabas, un plateau, plusieurs sacs et paniers, une corbeille suspendue, une lampe et enfin un canotier.

Avis sur le livre : des modèles vraiment sympas à réaliser. Des explications simples avec des photos : elles donnent envie de s’initier à la vannerie !

Rakuten   Amazon

 

Paniers et accessoires en vannerie

Rebecca Board, vannière créative

15 modèles variés d’ouvrages.

Les matériaux naturels pour la vannerie

  • Les différents saules et les différents ouvrages auxquels ils conviennent : choisir pour des ouvrages raffinés ou pour des paniers utilisés en agriculture ;

Amazon

  • l’osier de culture ou de haies, les arbres sauvages ou chèvrefeuille, glycine, spirée, forsythia, etc. Rebecca Board recommande d’éviter le sureau, les rameaux de pommier et le lierre grimpant qui sont trop cassants ;
  • la culture de l’osier : comment le bouturer ? Les saules se plantent en hiver. Enfoncez simplement des tiges épaisses fraîchement coupées d’environ 25 cm de long dans un sol retourné et désherbé ;
  • le rotin, le raphia, les feuilles de fleurs, les graminées, la lavande, les joncs, la paille : comment les préparer ? Comment les stocker ?

Les outils nécessaires pour les travaux à la vannerie

  • Des outils simples, faciles à utiliser que l’on trouve en magasin de bricolage ou de jardinerie ;
  • un glossaire des outils et termes utiles de A à Z : abreuvoir, aiguille  à grand chat, batte, biseau, cerceau, etc.

Les techniques particulières de vannerie

L’entrelacement simple,  la vannerie tissée en plein, sur armature, tressée en spiralée.

  • Des instructions pour la conservation et la préparation des matériaux naturels ;
  • des recommandations particulières pour débutants : commencer par la couronne et faire toujours tremper un peu plus de brins que nécessaire en prévision d’éventuelles erreurs ou d’un brin qui se casse, perd son écorce ou se fendille au mauvais endroit ;
  • l’auteur donne un conseil pour les gauchers.

15 modèles d’accessoires faits à la main

  • Couronne en noisetier ;
  • de nombreux paniers : à pain, à œufs, à bûches, à provisions, etc.
  • Un plateau en bois sauvage ;
  • boites, grille à gâteau, tapis en jonc décoratif, sets de table ;
  • confectionner un panier en tissu.

Une page de fournisseurs : vente de matériaux, vente par correspondance et stages.

Un index.

Avis : l’auteur fournit les notions de base pour créer ses propres modèles. Souvent il y a 3 à 4 croquis des travaux pas à pas par page , des photos des réalisations. Des paragraphes d’explications et de conseils pour toutes les étapes sont fournis par l’auteur.

Rakuten   Amazon

 

 

Vannerie décorative

R. Seidel Gilman, Nancy Bless

Collection Manu Presse des activités manuelles pour le temps des loisirs

Manuel ancien grand format de 64 pages

  • Un peu d’histoire
  • L’outillage : peu d’équipement est nécessaire.
  • Les matériaux naturels que l’on peut récolter soi-même, ou que l’on trouve dans le commerce : fils et ficelles, rotin, joncs, cordes.
  • 1 tableau des matériaux que l’on peut préparer soi-même : jonc, écorce de cèdre, épi de maïs, fougères, sarments et plantes grimpantes, chèvrefeuille, vigne vierge, glycine et autre, quelques plantes à bulbe, etc. Pour chacun, il y a la partie utile, la date de récolte, la préparation et l’utilisation.

Les techniques de vannerie

  • La vannerie en spirales ou au colombin : le choix des matériaux, la position, comment débuter, les points de ligature, les raccords, les éléments décoratifs, les bordures, les anses, les couvercles
  • Travail en super, tressage, clôture à brin perdu : définitions du vocabulaire, les matériaux, les différents fonds (rectangulaire, carré, rond, en étoile, ovale), les tissages uni, toile ou damier …
  • Les techniques de décoration : le klikitat, la fausse broderie, coquillages et perles, les plumes, le cuir, le fil, les chiffons et les rubans

De jolis modèles

  • La vannerie au colombin : boutons, cache-pot, corbeille à pain ovale, corbeille à bijoux, des corbeilles
  • La vannerie tissée : petit panier en laine, pochette, sac en corde, petit panier en herbes séchées, récipient en éclisses, etc.

Avis : un guide d’initiation à la création de vannerie, une grande variété de techniques utilisées et de beaux objets utiles et décoratifs. Ce livre est adapté aux débutants, car il y a de nombreux croquis qui images précisément les techniques.

Amazon Rakuten

 

Vannerie document arts ménagers

Livre ancien de 1961 – 47 pages

  • 15 objets à exécuter soi-même avec ou sans une carcasse métallique
  • 1 berceau, 1 porte-revues, 1 corbeille, 1 plateau rectangulaire, 1 table ronde, 1 fauteuil, 1 tabouret d’enfant, 1 porte-bûches, 1 chaise, etc.
  • Mettre en pratique les traditions essentielles de l’art du tressage
  • Les notions précises et indispensables sur le matériel et sur le rotin
  • Pour l’initiation ou le perfectionnement dans le travail de la vannerie de rotin
  • Pour les débutants : les définitions des termes techniques pour se familiariser avec le vocabulaire
  • Les points clés qui donnent la technique générale de la vannerie
  • Les impératifs techniques pour un meuble de longue durée
  • Des photographies précisent les caractéristiques particulières de l’exécution de chaque objet.

Amazon Rakuten

 

Le livre de la vannerie

Dona Z. Meilach

440 photos noir et blanc, 17 illustrations couleur

  • Renouvelez un art ancien en travaillant les fibres textiles et les matières végétales avec les techniques de tissage, tressage, macramé, crochet et colombin.
  • Un ouvrage pour s’inspirer des riches traditions des cultures anciennes en les traduisant en œuvre contemporaine, innovatrice et attrayante
  • Les matériaux de base, les fibres textiles souples ; la corde souple, la ficelle, les fils, les mèches, etc., qui sont des brins filés et tordus ensemble de soie, de lin, de jute, de sisal, de coton, de rayonne, de laine, etc.
  • Les matières végétales : elles proviennent des racines, des tiges, de l’écorce, des feuilles, des fruits et des résines des plantes aussi variées que le roseau, le jonc, le palmier, l’osier, le raphia, la canne et l’herbe marine.

Avis : il n’y a pas de pas à pas pour apprendre à tisser, tresser, mais cet ouvrage donne de nombreuses idées de création avec ses 440 idées toutes plus originales les unes que les autres, dommage qu’elles ne soient pas toutes en couleur.

Rakuten

 

Les livres sur la vannerie : le meilleur est vannerie bucolique, il n’a pas beaucoup de modèles, mais ils sont magnifiques ! Et Patricia Brangeon nous donne beaucoup de détails sur la récolte des végétaux.

Une vidéo de “ma ferme autonome” pour connaître les végétaux sauvages utilisables pour les objets en vannerie :

 

Laisser un commentaire