Construction d’une piscine naturelle : les solutions écologiques

Construction d’une piscine naturelle : les solutions écologiques

La construction d’une piscine naturelle. Qu’est-ce qu’une piscine biologique ? Les systèmes écologiques : la filtration naturelle, le budget, l’entretien, les piscines paysagées avec une plage, des roches …

D’autres livres :

Ebook Construire une piscine naturelle Aménager un étang de baignade paysagé

 

Piscines : les solutions écologiques

Des piscines naturelles aux piscines classiques améliorées

Anne-Laure Soulé et Arnaud Sperat-Czar

Livre de 144 pages

Les piscines naturelles :

pour une baignade dans une eau sans chlore et sans odeurs, nettoyée par les plantes.

Qu’est-ce qu’une piscine biologique ?

Voir le livre sur Amazon

Un bassin biologique a une filtration naturelle ; il est proche de la nature, sans aucun produit de traitement, l’eau est purifiée dans un circuit de plantes et de roches. Avec une épuration naturelle, il y aura la présence d’insectes, de grenouilles, de quelques algues, et l’eau ne sera pas aussi claire que dans une piscine classique. Beaucoup de Français rechignent à se baigner lorsqu’ils ne voient pas le fond …

C’est un milieu vivant et certains facteurs, comme une augmentation de l’azote, peuvent déséquilibrer l’eau .

Le budget d’une piscine naturelle :

c’est une piscine avec un prix légèrement plus élevé à la conception, elle exige aussi plus d’entretien, mais le décor sera plus agréable toute l’année. Pourquoi un budget plus cher ? Parce que cette piscine exige plus d’espace ; il peut y avoir plusieurs bassins contigus au bassin de baignade pour la zone d’épuration (la surface de lagunage est égale à la zone pour se baigner). Ensuite, le coût en entretien sera moins élevé. Le budget d’aménagement est 30 à 40 % plus onéreux que pour une piscine traditionnelle.

L’auto construction n’est pas possible avec certains procédés. Par contre, certaines sociétés vendent les matériaux, les équipements et fournissent un accompagnement. Cela permet de baisser le prix de départ de moitié.

Comment faire une piscine écologique ?

  • Les auteurs mentionnent quelques procédés brevetés de filtration naturelle Bioteich, Bionova, Teichmeister, Biozeo, Elodée.
  • Un biotope à créer : les bactéries abritées dans les roches transforment les bactéries en éléments assimilables par les plantes. Il faut éviter d’utiliser les pierres calcaires friables. La pouzzolane, la zéolite ou la pierre ponce sont utilisées. Les graviers et les galets ont l’inconvénient de n’être pas assez pauvres en nutriments. Il y a deux sociétés françaises qui commercialisent un système de filtration sans plantes et une autre une filtration sans roches.
  • Un bassin naturel : peut-il être nocif ? Il faut absolument que l’eau circule correctement pour éviter les algues, il faut éviter d’être trop nombreux à se baigner et passer à la douche pour éviter les savons, cosmétiques, etc.

L’entretien de la zone de baignade :

il y aura moins d’entretien si l’on souhaite garder un caractère sauvage et naturel au plan d’eau. Autrement, si on veut que tout soit net, il y a des travaux de jardinage, arrachage des végétaux fanés, nettoyage des roches, suppression de terre et des feuilles mortes, etc. Cela représente quelques minutes par jour.

  • Il faut couper la pompe en hiver lorsque la filtration est effectuée de façon mécanique.
  • Le chauffage est techniquement envisageable, mais pas pour autant conseillé. Les auteurs nous donnent l’avis de 7 professionnels de sociétés différentes.
  • 8 études de cas avec des styles et des procédés de construction différents ( à chaque fois 2 pages avec photos). Les auteurs fournissent les dimensions, le revêtement, le traitement, le chauffage, la durée du chantier, le nombre de sociétés intervenantes et le budget en euros de 2009.
  • Enfin transformer une piscine classique en piscine naturelle.

Les piscines paysagées :

des “formes de bassins libres ou arrondies, plages immergées, rochers, îlots au centre du bassin, cascade se déversant dans la piscine… Des aménagements originaux qui contribuent à donner un aspect nature à la piscine”.

  • Tout d’abord, les avantages et inconvénients ;
  • puis les différentes piscines plages : la plage dite floridienne, la plage californienne et enfin la plage naturelle ;
  • les différents bois pour les terrasses, plages, structure hors-sol ;
  • roches, cascades, îlots : comment ça se construit ? Sur le plan technique … Roches reconstituées ou naturelles ?
  • Puis 8 études de cas avec des styles différents, des traitements variés (brome, stérilisation au sel, électrolyse au sel, billes minérales et chlore, ionisation au cuivre-argent, système de nettoyage). A chaque fois 2 pages avec photos. Les auteurs fournissent le procédé de construction, les dimensions, le revêtement, le traitement, le chauffage, la durée du chantier, le nombre de sociétés intervenantes et le budget en euros de 2009.

Les piscines classiques écologiques :

il est possible de faire une piscine traditionnelle sans qu’elle soit un gouffre financier et énergétique. Il y a des solutions pour le traitement de l’eau, le chauffage, l’emplacement du local de filtration, etc.

  • Comment estimer le volume d’une piscine ? Comment savoir si une piscine a une fuite ? Une perte d’eau est anormale si on perd plus de 3 litres par mètre carré de plan d’eau par jour.
  • Combien d’énergie consomme une piscine ?
  • Les chauffages performants, les pompes à chaleur, les échangeurs de chaleur, le chauffage solaire, la géothermie, mieux garder la chaleur, etc.

Optimiser son traitement de l’eau :

il est important de conserver un bassin et une eau propre pour qu’il ne soit pas un bouillon de culture. Il faut donc éliminer les déchets organiques, les micro-organismes ou le calcaire en filtrant et en traitant l’eau. Au moment de la conception, il faut penser que la végétation autour d’un bassin exige un entretien régulier avec une épuisette. Par ailleurs, plus l’eau est chaude, plus le bassin est fréquenté, plus le temps de filtration est long. Il faut aussi optimiser la taille du circuit hydraulique et choisir une pompe adaptée au volume d’eau …

  • Les différents types de filtres pour piscine : les filtres à sable, les filtres à cartouche, les filtres à diatomées et les filtres à zéolithe. Les auteurs nous présentent un tableau avec les caractéristiques de chacun : la composition, la finesse de filtration, les avantages et inconvénients, l’entretien et le coût financier à prévoir.
  • l’oxygène actif (traitement sans chlore), le traitement par ultraviolets (UV), les billes minérales, l’électrolyse diamant, l’ozone, , l’électrolyse cuivre-argent. A chaque fois, il y a des informations pour choisir en toute connaissance de cause : le principe de fonctionnement, les fournisseurs, combien ça coûte ?
  • Les traitements chimiques : le chlore, l’électrolyse au sel, le brome et le PHMB.

6 exemples sont présentés avec à chaque fois les caractéristiques.

En fin de livre : 1 lexique, les dispositifs obligatoires de sécurité et un carnet d’adresses.

Avis : un livre utile pour choisir la solution la plus écologique possible, et pour décider du style que l’on souhaite adopter. Certains procédés demandent peu d’entretien. Anne-Laure Soulé et Arnaud Sperat-Czar permettent aussi de faire le choix d’une entreprise compétente, il y a des témoignages d’architecte, de concepteur, d’ingénieur et de paysagiste. Les auteurs font des mises en garde contre certains professionnels qui peuvent mal concevoir l’installation.

Voir le livre sur Amazon

Ebook d’un maçon : Construisez votre mur de pierre

 

 

Laisser un commentaire