Comment faire un assainissement individuel plantés de roseaux ?

Comment faire un assainissement individuel plantés de roseaux ?

Que choisir pour un assainissement individuel écologique ? Une fosse septique, des toilettes sèches, l’assainissement individuel plantés de roseaux, etc.

1 livre : fosse septique, roseaux, Bambou

D’autres livres :

Ebook Construire une piscine naturelle Aménager un étang de baignade paysagé

 

Fosse septique, roseaux, Bambous ? Traiter écologiquement ses eaux usées

Sandrine Cabrit-Leclerc

Livre de 157 pages

Pourquoi un assainissement écologique des eaux usées ?

  • Sandrine Cabrit-Leclerc nous explique tout d’abord la pollution par les matières organiques et le danger pour les écosystèmes aquatiques.

Voir le livre sur Amazon

  •  les matières azotées et phosphorées provoquent la pollution par les matières organiques. Elles sont responsables de l’eutrophisation ; elles favorisent le développement excessif des algues dans les milieux aquatiques. Des explications sur la dégradation de l’azote par la nitrification et la dénitrification.
  • Puis la pollution par les substances chimiques : les produits pharmaceutiques par le biais des urines. Pour l’assainissement individuel des eaux usées, il n’y a pas de solution pour l’épuration écologique des produits médicamenteux. L’auteure recommande donc d’être attentif aux produits que nous utilisons et que nous devons traiter.
  • Il est préférable de consommer des produits d’entretien biodégradables ; le savon plutôt que les tensioactifs synthétiques, évitez les produits parfumés, etc. “L’eau la plus pure est celle que l’on ne pollue pas !”.

L’assainissement autonome conventionnel :

la fosse septique : la fosse toutes eaux, le système de traitement recommandé pour l’assainissement non-collectif. Le livre comprend des informations selon les différents types de sol, la surface nécessaire, l’épandage souterrain, les filtres à sable, la dispersion des eaux, les distances, la durée de vie, le coût, etc.

L’assainissement individuel écologique :

les toilettes sèches :

  • une solution naturelle pour éliminer les germes pathogènes : les toilettes sèches suppriment les eaux vannes. Elles sont remplacées par de la sciure et portées régulièrement au compost ;
  • les principes de fonctionnement.

La phytoépuration : l’assainissement individuel plantés de roseaux

“les racines des roseaux libèrent des glucides, des glucides et des enzymes utilisables par les micro-organismes. Elles abritent une flore bactérienne importante, qui se nourrit des effluents et dégrade la matière organique.”

Des sables fins ou gros constituent des massifs filtrants ; pour qu’ils soient efficaces, il faut surtout éviter que l’eau s’infiltre trop rapidement ou que les filtres se colmatent. Les eaux traitées s’écoulent dans le sol selon sa perméabilité, soit le système est étanche et évacue l’eau.

  • Les filtres plantés de roseaux à écoulement vertical : il est alimenté en surface donc les matières en suspension (MES) s’accumulent à la surface du filtre. Ils fonctionnent par alternance, plusieurs filtres sont alimentés en parallèle, il y a des phases de repos qui permettent à la matière organique de se déshydrater et de se minéraliser. Avec cette installation, la dénitrification n’est pas suffisante pour éviter l’eutrophisation des milieux aquatiques.
  • Les filtres plantés de roseaux à écoulement horizontal : il est saturé en eau, l’alimentation s’effectue sous la surface du substrat. Ce système n’est pas conçu pour recevoir des matières en suspension, elles doivent être pré-traitées en amont. L’installation permet l’élimination des nitrates. Une fois par an, il faut effectuer un faucardage en automne, c’est-à-dire, il faut couper les roseaux à 20-30 cm de la surface.
  • Ces systèmes des filtres plantés de roseaux sont efficaces pour dégrader la matière organique. L’auteure nous fournit des schémas de conception pour les 2 systèmes.

Le digesteur complanté :

il est constitué d’un fossé peu profond à ossature bois avec une bâche étanche. Les eaux usées traversent des zones de graviers de plus en plus fins. Les végétaux participent à l’épuration des eaux usées. Les plantes utilisées sont selon la région : scirpe, baldingère faux-roseau, papyrus, plantain aquatique, menthe, graminées, etc. Ce système peut réaliser le prétraitement et le traitement.

Lagunage et mares :

en amont du lagunage, un dégrilleur et un dégraisseur éliminent les particules solides et les graisses. Des bassins en série dirigent les eaux usées. Des bactéries aérobies se développent en surface. La photosynthèse d’algues vertes ou de végétaux fournie l’oxygène.

L’auteure fournit un schéma de conception, des informations sur la gestion et l’entretien, les avantages et inconvénients …

Evapotranspiration par les bambous, taillis à très courte rotation, micro-irrigation paysagère :

  • principe de fonctionnement ;
  • gestion et entretien ;
  • avantages et inconvénients.

Sandrine Cabrit-leclerc nous présente la combinaison de différents systèmes selon les situations  :

  • fosse toutes eaux et filtres plantés de roseaux ;
  • fosse toutes eaux, bambous, micro-irrigation ;
  • toilettes sèches et traitement des eaux grises ;
  • filtres plantés de roseaux uniquement

Il y a aussi un chapitre sur la loi pour le traitement des eaux usées. La réglementation sur l’assainissement autonome individuel évolue ; l’auteure nous fournit une liste d’adresses et des démarches en annexe. Des informations sur les démarches administratives à effectuer et les questions à se poser au préalable.

Avis : livre assez technique, l’auteure connaît bien le sujet. Elle nous fournit les renseignements, les avantages et les inconvénients qui permettent de réfléchir et d’étudier toutes les possibilités à mettre en œuvre pour le traitement naturel des eaux usées. Les systèmes d’assainissement décrits sont efficaces et ont de bons rendements épuratoires. Des schémas de réalisation, les dimensionnements et des photos guident les particuliers dans leurs travaux.

De nombreuses photos, croquis, tableaux.

Voir le livre sur Amazon

 

Ebook d’un maçon : Construisez votre mur de pierre

Laisser un commentaire