4 livres de conserves : stérilisation, alcool, huile, à sec…

4 livres de conserves : stérilisation, alcool, huile, à sec…

4 livres de recettes pour faire des conserves : des explications simples pour cuisiner les surplus en prévision de l’hiver ! Avec le temps de stérilisation des bocaux, les durées de conservation, les recettes sympas des aliments fermentés…

C’est tellement meilleur que les boites de conserve du commerce !

Liens pour quelques livres sur :

Ebook Recettes Alcools Fins

 

Recettes de nos grands-mères – livre de conserves

Conserves, bocaux & confitures

Nicole Thépaut “Dame Nicole” a tenu pendant 25 ans deux restaurants à Rennes (1 étoile au guide Michelin).

Voir le livre sur Amazon >>

Beaucoup de surprises dans ce livre. Tout d’abord une enveloppe avec un livret expliquant la manière de conserver les aliments. L’auteur présente la conservation par le sel, dans l’huile, par le vinaigre, à l’alcool, la stérilisation sans stérilisateur et enfin le séchage.

Les recettes sont classées en 4 saisons, semaine après semaine.

Cuisiner des conserves en hiver :

  • Tout d’abord la confiture de carottes au citron vanillé et les bocaux de carottes au cumin safrané. Puis 3 recettes : chutney d’ananas ou pleurotes et chèvres à l’huile.
  • Ensuite la mise en conserve stérilisation avec le cardon au coulis de tomate.
  • Une recette des pruneaux à l’armagnac.
  • Les pâtes condimentaires : la pâte de curry rouge ou la harissa maison.
  • Les vinaigres aromatisés (sauge ou citron), la conservation des légumes anciens (betterave et rutabaga au vinaigre). Enfin les bocaux de volaille et les terrines…

Des recettes faciles pour le printemps :

  • Bocaux d’endives ou d’épinard au naturel. Puis piccalilli (oignons, céleri et cornichons) et les pickles au chou ou chou-fleur.
  • De plus, des conserves de raifort au vinaigre, d’artichauts confits ou conserves d’asperges à l’ancienne.
  • Des recettes de rillettes de sardine, des bocaux de poissons, d’agneau.
  • Enfin des recettes de légumes verts ou de fruits rouges (sirops, liqueurs, confiture).

Des conserves maison pour l’été :

  • Tout d’abord, cerises au vinaigre et à l’eau-de-vie. Ou encore liqueurs de Cassis, ou de pêches.
  • Puis les conserves : concombres et haricots en saumure.
  • Des recettes de poivrons, tomates ou céleri conservés à l’huile d’olive. Coulis et ketchup de tomates aux épices maison. Condiment au maïs doux ou cornichons au vinaigre.
  • Pâte de fruits  ou confiture à l’abricot. Confitures à la mirabelle, de quetsches à la cannelle, de mûres ou de sureau. Eau-de-vie à la figue avec zeste d’orange ou eau-de-vie aux reines-claudes. Sirop de mûres et citron.
  • Capucine et échalotes au vinaigre. Aubergines confites à l’huile à la cannelle. Des bocaux de ratatouille à la muscade et clou de girofle.
  • Conserves d’oignon dont une recette de confiture et une pour cuisiner des bocaux d’oignons au vinaigre…

Des recettes faciles pour l’automne :

  • Mirabelle à l’eau de vie à la cannelle? Confitures de tomates vertes ou de sureau.
  • Puis poires en bocaux au sirop, poires au vin rouge à la vanille.
  • Recettes d’olives à la sicilienne ou tapenade marseillaise.
  • Confiture de noix et de châtaignes à la vanille. Marrons au cognac ou armagnac. Recettes de confiture de coings et pâte de coings, pommes et noix, chutney aux pommes.
  • Fruits et champignons séchés. Puis recette du vinaigre des 4 voleurs et du vin de quinquina. Enfin comment faire du sirop d’orgeat ? Une conserve de kiwi au rhum.
  • Pour finir, quelques recettes de fêtes : foie gras maison et nougat de Montélimar.

Avis sur le livre : un  livre magnifique, un “bel objet” avec de nombreuses illustrations anciennes, un poster, des étiquettes, des livrets et des pochettes surprises.

Dame Nicole nous donne des astuces, un peu d’histoire (origine ancienne, anecdotique et légendaire des produits), les traditions, les bienfaits (remèdes, utilisations), citations ou dictons, des encarts “le saviez-vous”,  des conseils pour sélectionner des produits du terroir de saison et de qualité. Il a 4 rubans pour marquer les recettes que l’on veut retrouver.

Des recettes qui font toutes autant saliver les unes que les autres !

acheter  sur Amazon >>

 

Conserves & Conservations

Hilaire Walden

Les techniques de base pour préparer des conserves :

  • quel est le matériel indispensable ? La mise en conserve ne nécessite pas l’achat de casseroles spéciales. Vous aurez seulement besoin d’un grand contenant si vous fabriquez des conserves en très grande quantité.

Voir le livre sur Amazon

  • Quels fruits et légumes choisir ? Des produits de saison mûris à la lumière et à la chaleur naturelle. Pour les confitures, les gelées et les conserves de fruits en bocaux, l’auteur recommande d’utiliser des fruits légèrement verts, leur taux de pectine est à son maximum.
  • Le scellage des bocaux le parfait : choisir des disques de paraffine de taille appropriée de façon à ce qu’ils couvrent entièrement le bord du pot. Deux autres solutions : utiliser des couvercles antiacide ou des films transparents.
  • Le scellage des bocaux au bain-marie.
  • Un tableau comprenant les temps de stérilisation des fruits.
  • L’hygiène.
  • Où conserver les pots de conservation ? Choisir la pièce la plus fraîche, voire les stocker dans le garage.

10 méthodes traditionnelles de mise en conserve :

Tous les procédés illustrés pas à pas avec des recettes de base : tout d’abord le séchage, puis la salaison, chutneys, marinades, condiments, fumaison, congélation, gelées, fruits confits et enfin des plats cuisinés.

70 recettes :

des astuces pour réaliser des conserves et des suggestions de plats pour les accommoder.

Avis : ce livre est bien illustré de nombreuses photos. Les astuces indispensables pour savoir faire des conserves personnelles.

Acheter sur Amazon

 

Les conserves pour tous

Ginette Mathiot

446 pages, un livre complet avec de nombreuses recettes faciles à réaliser (plus de 600 recettes).

Voir le livre sur Amazon

Le livre commence avec un calendrier des conserves.

  • Les remèdes et précautions contre les différents ennemis des provisions : rongeurs, insectes, microbes et humidité.
  • Comment ranger ses conserves : le garde manger, le réfrigérateur, le fruitier, le cellier, la cave ou le silo ?
  • Les différents procédés de conservation utilisés. Ginette Mathiot explique les problèmes qui favorisent le développement des microbes : tout d’abord la température, puis l’humidité ou l’aération.

Les conserves ménagères :

  1.  Conseils sur la surgélation. Quels avantages ? Quels aliments surgeler ?
  2.  La réfrigération.
  3.  La lyophilisation.
  4.  La dessication : les règles à observer avant et après le séchage. Chaleur solaire ou artificielle ? Les légumes et fruits que l’on peut sécher ? Les températures et la durée de séchage ?
  5.  Les antiseptiques : tout d’abord l’acide salicylique, puis l’emploi du gaz sulfureux, le fumage, le sel (pour une saison à sec ou en saumure), le sucre, l’alcool et enfin le vinaigre (recette pour faire une fabrication ménagère du vinaigre aromatisé).
  6.  Stérilisation par la chaleur (le matériel, le choix des produits et les précautions à prendre).

Puis comment conserver le lait, le beurre, les œufs ou les graisses ? Puis les conserves de poissons, de viandes, des volailles, du lapin et du gibier ? Enfin, des préparations sont disponibles pour la conservation des légumes et des fruits.

Conserver la charcuterie maison :

L’élevage : les races françaises avec tout d’abord les précautions d’hygiène et d’abattage. Puis des conseils sur la préparation avec un tableau sur les différents morceaux de l’animal.

Des recettes pour faire de la bonne charcuterie avec différents assaisonnements : en premier lieu de la charcuterie fraîche, puis des saucissons, des pâtés, des saucissons, des andouilles, du boudin ou des rillettes. Comment utiliser les abats ? Puis la salaison à sec et par saumure. Enfin des préparations salées et fumées.

A la fin du livre, il y a une table alphabétique des recettes.

Avis sur le livre : il faut faire chez soi des conserves des fruits et légumes, au moment où ils apparaissent en abondance dans les jardins ou sur le marché. Une bonne façon de lutter contre le gaspillage ! Tous les procédés utilisés pour la conservation des aliments sont à la portée de tous. En préparant soi-même ses conserves, cela permet d’apporter une note personnelle avec nos épices préférés. Avoir des conserves chez soi est l’indice d’une bonne organisation. Plus le budget est restreint, plus il est nécessaire de prévoir.

Le but de ce livre est de vous éviter les pertes de nourritures périssables et de vous aider à étaler sur toute l’année la consommation d’aliments, dont la production est saisonnière.

Acheter sur Amazon

 

Les Conserves maison

Myrette Tiano

Livre ancien de 1977 – 222 pages

 Les conserves par stérilisation maison :

  • Légumes, fruits, poissons, viandes et plats cuisinés.
  • Des recettes : artichauts à la grecque, caviar d’aubergines, cassoulet, courgette à la grecque, goulasch…

Voir le livre sur Amazon

Des recettes faciles pour faire des conserves au sucre :

  • Fruits, Sirops, Pâtes de fruits et Confiserie.
  • Calissons, crème de marrons, marrons glacés, nougat blanc et noir, raisine, écorces d’oranges confites…

Les conserves à l’alcool :

  • Fruits à l’eau de vie, liqueurs et apéritifs.
  • Apéritif à la camomille, apéritif à la chicorée, crème de cassis, eau de vie de verveine, liqueur d’angélique…

Les conserves à l’huile et autres corps gras :

  • Légumes, Poissons et Confits.
  • Anchois à l’huile, artichauts à l’huile, cèpes à la grecque, rillettes d’oie et de canard, poivrons à l’huile…

Les conserves faciles au vinaigre :

  • Légumes, Fruits, Sauces et Condiments.
  • Cerises au vinaigre, chutney à l’indienne, sauce tomate épicée, oignons à la norvégienne…

Les conserves au sel :

  • Légumes, Poissons et Olives
  • Amandes salées, champignons au sel, choucroute en saumure, concombres au sel, olives vertes…

Les conserves à sec :

  • Légumes, fruits, œufs et Herbes aromatiques.
  • Comment conserver les châtaignes ? Vous pourrez conserver celles ramassées dans les bois au cours de vos promenades. Certaines châtaignes peuvent être véreuses. Plongez toute votre cueillette dans une bassine d’eau et laissez tremper pendant neuf jours. Il faut changer l’eau tous les jours. Les châtaignes gâtées ou véreuses remontent à la surface : vous pourrez ainsi les éliminer. Égouttez les autres et essuyez-les soigneusement avec un linge propre. Étendez-les ensuite sur une planche et mettez-les dans un lieu sec et aéré. Vous pourrez alors conserver vos châtaignes jusqu’au mois de janvier !
  • Des recettes : cèpes séchés, girolles séchées, herbes aromatiques séchées, Piments séchés, Tomates séchées…

Avis sur le livre : aucune conserve industrielle n’a la saveur du fait maison … Avec ce livre sur les conserves, vous trouverez la saveur authentique, naturelle de celles que l’on fait soi-même. Des conserves de légumes au naturel que vous réussirez sans difficulté. Vous pourrez fièrement mettre en place bocaux, pots en verre et bouteilles sur vos étagères à provision ! Enfin vous stockerez des réserves prêtes à servir tout au long de l’année.

Acheter sur Amazon

 

Livres conserves : parmi les livres de conserves, le meilleur est les “recettes de nos grands mères” car il allie les recettes traditionnelles à l’esthétique acheter  sur Amazon >>

 

Ebook apprendre à faire son pain au levain naturel

 

 

Des idées pour la conservation par le séchage sans déshydrateur : utiliser les baies vitrées et l’atmosphère surchauffée d’une voiture

Laisser un commentaire