livres sur le purin et les extraits végétaux

Quelques règles de base et conseils pour faire un bon purin

2 livres pratiques avec des produits sains : le purin d’ortie, les extraits végétaux et autres produits naturels. Ils sont adaptés au jardinage bio, ils sont non dangereux pour l’homme, la faune et les végétaux.

Comment faire faire un purin qui n’empeste pas ? Faut-il l’utiliser le matin ou le soir ? Faut-il pulvériser ou arroser ?

Le purin d’ortie, est-il interdit à la vente ? Non, il est possible d’en acheter  en granulés ou au litre ici. La loi dit seulement qu’aucun produit phytosanitaire ou amendement ne peut être commercialisé sans homologation. Cette démarche a un coût élevé, seuls les industriels peuvent investir, les petits producteurs sont donc exclus, car ils ne peuvent subir de longues procédures de tests et essais.

D’autres livres :

Ebook d’un maraîcher bio : mon Potager au Naturel

Ebook Guide pratique pour élever des poules

 

Purin d’ortie et compagnie : les plantes au secours des plantes

Bernard Bertrand, Jean Paul Collaert, Eric Petiot

Préface de Michel Lis

Guide pratique de 96 pages

Quels sont les effets du purin d’ortie ? C’est une fertilisation naturelle et organique, il dynamise la végétation, renforce les défenses naturelles de la plante contre les ravageurs et les maladies. Elle est adaptée à l’agriculture biologique.

Les analyses scientifiques des jus d’ortie montrent leur richesse en oligo-éléments et qu’ils sont sans danger pour l’homme et la nature.

Amazon

Comment agissent les purins ?

  • Un mode d’action multiple : contrer et réguler les populations de parasites, renforcer les végétaux sans phénomène d’accoutumance ;
  • les extraits de plantes permettent d’être autosuffisant, de ne pas dépendre de produits insecticides venus de l’autre bout du monde. Ils sont économiques, amusants à préparer, ils ne matraquent pas les plantes et sont biodégradables à 100 % ;
  • leur action contre les insectes et acariens ;
  • les maladies : les solutions contre la tavelure, la rouille, la cloque, le mildiou, la  pourriture grise, la moniliose, etc.
  • Divers remèdes contre : campagnol, chenille, puceron, limace, chat, taupe, chevreuil, compostage, fonte des semis, gel, etc.

Comment réussir les extraits végétaux ?

  • les extraits fermentés : ils n’ont rien à voir avec des seaux simplement laissés à eux-mêmes ! Il faut utiliser de préférence de l’eau de pluie, brasser au moins une fois par jour. Si le pH dépasse 7, le calcaire bouche les stomates des feuilles, les auteurs conseillent donc d’ajouter du vinaigre d’alcool à la quantité d’1/4 litre de vinaigre pour 30 litres d’eau. On remplit le récipient aux 3/4 avec des végétaux coupés. Cisailler les plantes fraiches ou sèches est important pour extraire les substances actives ;
  • le contrôle de la fermentation : plus il fait chaud, plus la fermentation est rapide. A température moyenne et à l’abri de la lumière, un purin d’ortie est prêt environ en 15 jours … Les auteurs donnent aussi des conseils sur les différents stades et pour faire la macération avec la lune. Lorsqu’il n’y a plus de bulles, d’effervescence pendant le brassage, la fermentation est terminée ;
  • comment faire un purin sans odeur ? Pour réduire les odeurs : mettre une poignée d’angéliques hachées ou de sauge officinale le quatrième jour de fermentation ;
  • la filtration, le stockage, la durée de conservation, les causes d’échec ;
  • les décoctions, les infusions, les macérations, le matériel idéal, etc.

Le mode d’emploi pour utiliser les extraits en curatif ou préventif

Comment utiliser les engrais ? Il y a des applications du soir et d’autres du matin. Les conditions météo sont également importantes.

  • Arroser ou pulvériser ? Avec l’arrosage, il y a souvent gaspillage des doses de purin ;
  • l’arrosage au pied des végétaux le soir en diluant à 20 % ;
  • on pulvérise le feuillage à 10 % le matin si l’on recherche une efficacité en effet engrais, soit le soir pour un résultat insectifuge ou insecticide. Le jardinier effectue le traitement quand il veut pour l’effet fongicide ;
  • on ne traite pas en plein soleil par temps de canicule et si les végétaux souffrent de sècheresse. On fait un arrosage la veille. La pluie est une chance : il faut traiter juste après. En cas de gelée, on s’abstient de traiter ;
  • les auteurs nous fournissent toutes les conditions météo parfaites pour traiter afin qu’il y ait une meilleure assimilation. Selon la météo, le produit ne pénètre pas, car les plantes ne sont pas réceptives. Puis les traitements selon les saisons ;
  • puis comment pulvériser ;
  • l’intérêt des mouillants ;
  • l’atomiseur pratique dans les grands jardins ;
  • l’arrosage aux extraits, les recettes, les dosages, les dilutions …

En faisant le tour du jardin du côté des fruitiers, puis les légumes, les rosiers, le gazon, les arbustes, les haies et les jardinières.

Les plantes et les remèdes qui aident le jardinier

Les plantes sont des trousses à pharmacie ! Les plus utiles sont l’ortie, la consoude, la prêle et la fougère.

  • Les plantes stimulantes ;
  • puis les plantes à action fongicide ;
  • les végétaux répulsifs ;
  • enfin l’action insecticide

Les auteurs présentent 25 plantes avec leur culture, leurs propriétés et leur emploi.

En fin de livre, les auteurs fournissent les bonnes adresses et un index général avec les problèmes, les fournitures et les plantes.

Avis : tous les remèdes pour traiter vos problèmes au jardin. Les plantes sont une trousse de secours pour vos plantes. Cet ouvrage présente tous les extraits végétaux pour résoudre naturellement les soucis en un tour de main.

Rakuten Amazon

 

Je prépare mes potions pour le jardin

Purins, badigeons, traitements

Brigitte Lapouge-Déjean & Serge Lapouge

Facile & bio Terre vivante

Livre de 120 pages

Des soins naturels à tout petit prix en privilégiant le préventif au curatif.

Amazon

Les auteurs nous donnent un rappel sur les conversions et dilutions : % , dixièmes, centilitres, les poids, les équivalences en cuillère à café, cuillère à soupe, en verre à moutarde …

Les préparations saines à base de plantes

  • Une eau de qualité : la provenance, la température ;
  • le matériel adapté ;
  • les macérations en 24 h faite à froid, le moyen idéal en cas d’urgence lorsqu’on n’a pas d’extrait fermenté ou d’huile essentielle disponible. Les auteurs nous présentent un tableau avec 7 pantes comprenant la quantité par litre d’eau, les temps de macération et les propriétés et utilisations. Puis la macération huileuse à l’ail et celles aux épices. Dans leurs pays d’origine, les épices sont utilisées en agriculture biologique ;
  • les infusions sont utiles pour les attaques d’insectes ou les débuts de maladie cryptogamique. Une recette de base est présentée avec un tableau de 7 plantes à infuser et leurs propriétés ;
  • les décoctions, elles nécessitent un temps de trempage de 24 h avant d’être chauffer à la casserole ; elles sont donc plus fortes que les infusions. 9 plantes sont présentées ;
  • les extraits fermentés, les meilleurs stimulants du jardin : ils bloquent le développement des maladies cryptogamiques. Les auteurs nous donnent les propriétés, les utilisations et recettes de 11 plantes (purins de consoude, d’ortie,  de pissenlit, de prêle, de fougère, etc.). Puis ils nous fournissent les principes essentiels de la filtration, de la conservation et comment les utiliser en arrosage ou pulvérisation ;
  • 14 huiles essentielles, des préparations insecticides et fongicides. Les dissolutions se font avec du savon noir ou grâce à un lait d’argile ;
  • les 12 plantes communes les plus utiles au jardin pour soigner en douceur.

Des produits simples au secours du jardinier

  • L’argile, la chaux, le bicarbonate de soude, la bière, les cristaux de soude, le gros sel, l’huile de colza, les noix de lavage, le savon noir et le savon de Marseille.
  • Pour chacun, il y a les propriétés, la recette, la fréquence d’utilisation et parfois les précautions d’emploi.

D’autres ingrédients pour le purin : les restes

Les algues, la bouse de vache, la cendre de bois, le lait, le marc de café, l’urine, etc.

Avis : un guide complet avec beaucoup de conseils bon marché ou gratuits pour l’entretien d’un jardin productif. Il y a beaucoup d’informations avec les dates d’utilisation, les fréquences, les cataplasmes cicatrisants, les protections contre les coups de soleil, les effets du gel/dégel …

Rakuten Amazon

 

 

 

 

Laisser un commentaire