Qui a écrit la bible ? Quand ? Pourquoi ? Est-elle véridique ? Pourquoi Dieu est violent ?

 

Vous voulez lire la bible, mais avant, vous souhaitez en savoir davantage. Voici les réponses à 12 questions fréquentes sur la Bible.

Toutes ces réponses sont données par Thomas Römer qui est bibliste, exégète et professeur d’Ancien Testament. Il a étudié l’hébreu et plusieurs langues sémitiques, il fait une analyse historique, une critique littéraire, laïque et il s’appuie sur l’archéologie pour étudier le contenu de la bible.

 

Top 5 pour comprendre la Bible

 

 

  • 1 – Qui a crée la Bible ? Qui sont les auteurs selon les historiens ?
  • 2 – Quel est le but du récit biblique ?
  • 3 – Comment l’ancien testament a été écrit ?
  • 4 – Qu’est que la bible ? De quoi parle-t-elle ?
  • 5 – Quand a été écrite la Bible ?
  • 6 – Quelle était la langue de l’ancien testament ?
  • 7 – Peut-on croire en la Bible ?
  • 8 – Pourquoi il y a beaucoup de violence dans l’Ancien Testament ?
  • 9 – Quelles sont les dernières découvertes scientifiques ?
  • 10 – Pourquoi la Bible est séparé en deux ? L’ancien et le nouveau testament
  • 11 – Combien y a-t-il de livres dans le Bible ?
  • 12 – Qui est le personnage le plus important du début de la bible ?

 

1 – La bible a été écrite par qui selon les historiens ?

Les gens se demandent qui a écrit la Torah ? Qui a inventé l’histoire de la Bible ? Qui a écrit la première bible ? La plupart du temps, les personnes croient que Moïse a écrit l’ancien testament avec la Genèse, l’Exode … Mais cela n’est pas vraiment la vérité !

Pour Thomas Römer, spécialiste de la recherche biblique, le texte de la Bible n’est pas écrit par un seul auteur, d’ailleurs, ce n’est pas un seul texte.

Alors est-ce qu’on sait aujourd’hui qui sont les écrivains de la bible ?

Selon Thomas Römer, si on pouvait mettre des noms, cela serait bien. Mais on ne peut mettre aucun nom d’auteur sur le texte biblique parce qu’il n’est jamais signé. Certains textes de l’antiquité sont signés, mais les récits bibliques sont tous des textes anonymes.

En fait, les rédacteurs ne sont pas vraiment, à l’origine, des personnes qui inventent un texte. Souvent, l’écriture de la bible vient des traditions orales donc on peut retracer le chemin parce qu’on a les méthodes, on peut comparer. Par contre, les noms des auteurs de la bible, nous ne les connaissons pas.

En tant qu’historien, Thomas Römer est obligé de restituer le contexte, l’époque à laquelle ces textes ont été écrits. Pour lui, il ne faut pas avoir cette idée que la bible est tombée du ciel. Elle n’a pas été dictée d’un seul coup à Moïse ou à d’autres écrivains.

En fait, la bible s’est constituée très lentement dans des situations historiques précises.

 

Connaître la Bible – les meilleures ventes

 

 

2 – Pourquoi l’histoire de la Bible a-t-elle été écrite ?

Avec la première bible écrite, le but des scribes était tout simplement d’écrire leurs traditions orales afin de mieux les transmettre.

 

3 – Comment la bible a t-elle été écrite ?

Quelle est l’origine de la Bible ? Ce sont les scribes qui ont écrit, réécrit les traditions orales. Les célèbres fragments du rouleau d’Isaïe de la mer morte, qui datent du 2e siècle avant Jésus-Christ, montrent qu’un scribe a rajouté une partie d’un verset au texte de la bible parce qu’il trouvait qu’il manquait ou qu’il pensait qu’il fallait ajouter des précisions.

Thomas Rômer explique qu’au fur et à mesure que les traditions étaient mises à l’écrit et recopiées, les scribes supprimaient des parties ou en rajoutaient.

 

4 – Qu’est ce que la Bible ? 

Que raconte la Bible ? C’est un recueil de traditions orales qui évoque dans le premier livre de la Bible les origines de l’humanité. Puis les récits racontent l’histoire du peuple hébreux, décrit l’origine du judaïsme, les lois de la religion d’Israël et les rapports du peuple juif avec son dieu YHWH.

 

Acheter un livre sur la bible de Thomas Römer

 

 5 – En quelle année a été écrite la bible ?

Et à quelle époque précisément ? Il n’y a pas de dates de la création de la bible.

Pour le bibliste, on peut dire que la date du début de l’écriture de la bible commence grosso modo au VIIIe siècle avant l’ère chrétienne. A ce moment-là, il existe deux royaumes ; le royaume d’Israël dans le nord dont la capitale est Samarie et il y a Jérusalem qui est la capitale du petit royaume de Juda.

A cette époque, ces deux royaumes se trouvent en fait sous la domination assyrienne. En réaction à cette présence, les premières annales sont écrites, il y a aussi des textes qui reprennent les lois assyriennes. Ce sont des textes qui sont construits comme des traités de vassalité assyrien donc d’une certaine manière, pour Thomas Römer, on peut même dire que ce sont les Assyriens qui sont à l’origine des textes bibliques.

 

6 – En quelle langue a été écrite la bible ?

La bible nous est parvenue en occident après plusieurs traductions. Ce que nous avons à Qumrân, ce sont des textes en hébreu, donc là, nous pouvons être à peu près sûr que c’est la langue originelle. Pour la bible, tout le monde est d’accord pour dire que la composition de la bible est en hébreu.

L’alphabet hébreu a une différence importante par rapport aux langues européennes, car on écrit d’abord des consonnes et on n’écrit pas les voyelles. En fait, vous avez des mots, selon les vocalisations que vous mettez, qui peuvent signifier deux choses très différentes. Le système de vocalisation, qui stabilise le texte pour donner une seule lecture possible, est intervenu dans les premiers siècles de l’ère chrétienne et puis a été mis en place définitivement seulement au moyen-âge.

 

Les dictionnaires de la Bible

 

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Dictionnaire de la Bible Dictionnaire de la Bible 43 Commentaires 34,00 EUR
2 Le grand dictionnaire de la Bible Le grand dictionnaire de la Bible Pas de notes 69,00 EUR
3 Dictionnaire amoureux illustré de la Bible Dictionnaire amoureux illustré de la Bible Pas de notes 16,00 EUR
4 HEBREU BIBLIQUE EN 15 LECONS HEBREU BIBLIQUE EN 15 LECONS Pas de notes 15,00 EUR
5 Dictionnaire amoureux de Jésus Dictionnaire amoureux de Jésus Pas de notes 11,00 EUR

 

7 – La Bible est-elle historique ?

La stèle de Mesha a été découverte en 1868 dans l’ancien pays de Moab, la Jordanie actuelle.

Elle est très importante parce que, d’abord, elle a permis de vérifier un certain nombre d’informations sur la Bible hébraïque ou l’ancien testament. Le XIXe siècle, c’est l’époque de l’hyper criticisme. A la question, “la bible est-elle véridique ?”, les gens disaient : « Tout dans la Bible est une histoire inventée, il n’y a rien d’historique ».

Alors tout à coup, on voit que la stèle parle du roi Mésha, le roi de Moab qui est aussi mentionné dans la Bible. Elle évoque le roi d’Israël, Omri, également cité dans la Bible. La stèle de Mésha mentionne une guerre entre Moab et Israël, comme c’est aussi le cas dans la Bible. Elle présente une théologie très proche de la théologie biblique, à savoir : si vous perdez une guerre, c’est toujours la colère de votre dieu tutélaire. Selon la Bible, évidemment, c’est la colère de Yahvé, Dieu d’Israël et dans la stèle de Mésha, c’est la colère de Kemoch qui est, lui, le dieu tutélaire des Moabites.

Par contre, dans la guerre dans laquelle ils se sont affrontés, les deux pays disent être vainqueur. Donc, on ne connaît pas la réalité des légendes bibliques, si la vraie histoire de la Bible a été modifiée.

La stèle de Mésha est en basalte, elle est assez impressionnante et reste aujourd’hui l’un des monuments les plus grands trouvés dans la région de l’ancien royaume de Juda. Elle comporte plus de 700 caractères. Elle a été trouvée dans le sol par des Bédouins puis récupérée par des Occidentaux. Ces derniers se sont rendu compte très rapidement que c’était ce que l’on appelait « la reine des inscriptions sémitiques ».

Pour la première fois, une inscription datant du IXe siècle avant notre ère, permettait d’avoir une version alternative de faits racontés dans l’Ancien Testament. C’est l’équivalent d’un chapitre de la bible alors que les manuscrits de la Bible sont, eux, beaucoup plus tardifs : les plus anciens dont on dispose ont été trouvés autour de la mer Morte et datent de l’époque hellénistique.

Plus que cela, le roi de Moab, Mésha, qui s’exprime sur cette stèle, mentionne pour la première fois dans les inscriptions dont on dispose le nom du dieu d’Israël, le fameux nom « Yahvé » comme on le prononce assez souvent aujourd’hui.

 

8 – Comment expliquer la violence dans la bible ?

Aujourd’hui, souvent, on tue au nom de Dieu. Et de fait, la bible nous présente un dieu assez violent et destructeur.

Thomas Römer explique qu’il faut situer les textes dans l’histoire. On se rend compte alors que ces textes sont des copies ou des contre-histoires de messages assyriens qui ont été écrits en fait au 8e 7e siècle. Ce sont en fait un peu des protestations contre l’occupation assyrienne pour montrer en fait que le dieu d’Israël est aussi puissant que les dieux de l’Assyrie.

Par exemple, si vous allez au Louvre, vous vous rendez compte que dans la propagande assyrienne, il y a le massacre des ennemis par l’armée assyrienne et de ses dieux. Puis le livre de Josué dit la même chose, mais un peu dans le sens de ce qu’on appelle maintenant une contre histoire.

C’est-à-dire, Israël a repris l’histoire dominante, les textes les plus connus concernant les guerres des Assyriens et les a tourné un peu contre le pouvoir dominant. Il faut le comprendre parce qu’à ce moment-là, ces écrits deviennent un peu des textes de résistance. Cela était tout à fait compris par les contemporains.

Si on sort les récits du contexte, ça peut donner des textes qui légitiment justement des guerres, l’apartheid et toute sorte d’autres choses provoqués par ce texte-là. Thomas Römer démontre qu’en sortant les légendes bibliques de leur contexte, la bible devient un livre dangereux qui peut donner lieu à toute sorte de fanatisme ce qui est malheureusement quelque chose en train de se passer.

 

Achat livre sur le Nouveau Testament

 

 

9 – Les dernières découvertes scientifiques sur la bible

Les manuscrits trouvés à Qumran en 1947 ont bouleversé en fait l’approche du texte de la Bible. Sur le plan archéologique, c’est une découverte majeure, ces documents sont une des plus grandes découvertes en sciences bibliques qu’on a eu.

Comment peut-on daté maintenant le texte biblique ?

Qu’est ce que nous avons comme données ? Les manuscrits complets hébraïques que nous avons, c’est le codex de Leningrad ou de Saint-Pétersbourg qui date du début du 11e siècle. C’est la première bible complète que nous avons, le manuscrit ancien le plus complet. Avant il y avait le codex d’Alep, mais qui a brûlé en partie.

Heureusement, il y a quand même la découverte de Qumran. On a en fait l’existence matérielle de presque tous les livres de la Bible hébraïque sauf peut-être les Chroniques.

Avec Qumran, les livres sont là souvent dans des formes textuelles très différentes, il y a des manuscrits qui sont très proches de ce qui va être le texte grec et d’autres beaucoup plus proche de ce que va devenir le texte massorétique.

Qumran montre une grande diversité de la transmission des livres

Avant Qumrân, on n’avait presque pas de manuscrit avant le Moyen-âge, donc on avait aucune idée de la stabilité de la transmission du texte. Auparavant, on pouvait être très radical et dire que les textes bibliques ont été inventés à partir du 1er 2e siècle. On ne savait rien, et puis Qumran a montré qu’au deuxième siècle avant l’ère chrétienne, il y avait une grande partie des textes, presque tous les textes bibliques qui sont présents.

Les fragments des rouleaux entiers ont permis de constater une certaine fidélité dans la transmission des traditions.

On peut aussi à partir de cette diversité des manuscrits de la mer morte remonter encore quelques siècles en avant vers les 6ème 5ème siècle, voire 8ème siècle pour certains textes.

 

10 – Quelle est la différence entre l’ancien et le Nouveau Testament ?

Le terme ancien testament est un terme chrétien. Son origine se trouve probablement dans une lettre que l’apôtre Paul a écrit vers 55 après notre ère. L’ancien testament est l’ancienne alliance qui a disparu en Christ. Il y a une opposition entre l’ancienne et la nouvelle alliance qu’il y a dans le christianisme.

Le nom ancien testament donné à la bible hébraïque a peut-être été inspiré par le texte prophétique de Jérémie où Yahweh annonce une nouvelle alliance : “je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une nouvelle alliance”.

Évidemment, dans le contexte à l’époque de Jérémie, la nouvelle alliance était avec les Judéens revenus de l’exil avec la restauration et la reconstruction du temple. Mais pour les chrétiens, cette nouvelle alliance s’est accomplie avec la venue et la mort de Jésus de Nazareth.

Le terme grec alliance dans les traductions latines va devenir testament, d’où l’opposition dans le christianisme et cette idée qu’il y a deux parties dans la bible : Ancien Testament et Nouveau Testament.

 

Les ouvrages sur la Bible de Thomas Römer

 

11 – La Bible est composée de combien de livres ?

Selon les comptages, c’est très différent, ça peut être 39, 24 ou 22. Pourquoi ? Parce que certains livres sont, soit séparés, soit on les considère comme un ensemble. Quand on parle de la bible, il faut plutôt s’imaginer une bibliothèque.

Que veut dire la bible ? Le mot bible vient du grec biblia qui est un ensemble d’écrits.

Évidemment, ces écrits ont vu le jour dans des contextes très différents, dans différents milieux de production, différentes dates de composition.

Et ce qui est aussi très important, c’est qu’il n’y a aucun texte biblique qui est écrit d’emblée par une seule personne. Et tous les textes bibliques ont été révisés, réécrit, modifiés donc ça rend la chose très différente, difficile si on veut comprendre vraiment la date de tels ou tels écrits …

 

 12 – Quel est le personnage le plus important du début de la Bible ?

Le personnage principal du Pentateuque, c’est Moïse pour les acteurs humains. On peut même dire que le Pentateuque est une sorte de biographie de Moïse parce que dans le livre de l’Exode dès le début l’auteur raconte sa naissance et le dernier livre, le Deutéronome relate sa mort.

Du coup, la Genèse est en quelque sorte un prologue à cette biographie de Moïse.

 

D’autres articles sur

 

Informations issues du collège de France

 

 

 

 

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez