livres sur la mort le deuil

La mort et le deuil, des livres pour mieux l’appréhender

 

4 livres pour tenter d’alléger la douleur physique ou morale chez les enfants suite à la perte d’un proche.

Accepter le décès d’un proche et faire son deuil constituent l’un des défis les plus douloureux auxquels les êtres humains sont confrontés. Trouver l’apaisement dans des circonstances aussi difficiles n’est pas aisé. Pouvoir entourer les gens qui font face à ces périodes douloureuses n’est pas toujours évident.

D’autres livres :

 

Les 4 ouvrages que je vous indique dans les développements qui suivent traitent en long et en large de la question du décès et peuvent peut-être vous guider :

 

Bonjour Madame la mort

de Pascal Teulade et Jean-Charles Sarrazin

Livre pour les jeunes

Contre toute attente, le livre « Bonjour madame la Mort » de Pascal Teulade évoque la mort d’une manière sympathique et légère. Pour ce faire, l’auteur part de l’histoire d’une vieille dame de 99 ans qui fait sa rencontre avec la Mort qui vient la chercher un soir de tempête.

La très vieille femme ne voyait et n’entendait presque plus rien. Elle ressent donc du bonheur en se rendant compte qu’elle a de la visite. La mort est évidemment surprise d’être si bien accueillie, à tel point qu’elle en tomba elle-même malade. La vielle dame se met alors à soigner son invitée.

Un mois plus tard, la Mort a retrouvé sa santé et annonce son départ. Triste, la vieille dame lui demande de ne pas la laisser seule, elle souhaite l’accompagner. A son 100è anniversaire, les deux firent la fête ensemble et soufflèrent une dernière bougie avant de s’endormir paisiblement dans le lit.

Au fil de la lecture, on s’aperçoit que le deuil, la disparition et la solitude constituent des sujets qui peuvent être abordés avec douceur. Loin de faire peur, la mort est accueillie à bras ouvert, elle est même la bienvenue.

C’est cet aspect qui offre à ce livre toute son attractivité, à travers une mort personnifiée introduite aux enfants tellement elle est inoffensive et attachante. Elle me sert avant tout à dédramatiser la mort, à atténuer les chagrins des plus jeunes lors de la disparition d’un être cher.

Une petite histoire pour accompagner les enfants, avec un récit attachant. Elle permet de leur parler et leur expliquer le thème douloureux de la mort lors de la fin d’un grand-parent.

Voir les commentaires sur Amazon Rakuten

 

Couleur chagrin

de Elisabeth Brami, psychothérapeute

Ouvrage de 32 pages, un album Gautier-Languereau

Livre pour enfant sur le deuil

Dans son livre « Couleur chagrin », Elisabeth Brami tente d’expliquer comment consoler et expliquer à un enfant la perte d’un être cher. L’émotion dans cet ouvrage est forte et vivace tant dans les propos que dans la composition même du livre.

On y retrouve des petits textes courts qui oscillent entre poésie et comptine qui introduisent avec délicatesse l’angoisse liée à la disparition douloureuse. A chaque page de l’ouvrage, une question implicite est posée : « Est-ce que l’on s’habitue un jour au chagrin ». La question est délicate, mais la simplicité des propos permet de s’interroger.

Écrit dans un ton qui se prête parfaitement aux circonstances du deuil et de la mort, le livre raconte à la fois le passage et l’absence lors de la disparition d’un être proche. Je n’ai pu que m’incliner devant la puissance et l’efficacité du message que ce livre nous fait passer.

Amazon R

 

Mort, mais pas dans mon cœur – guider un jeune en deuil

de Josée Masson

Manuel pratique de 400 pages

Ce livre que nous devons à Josée Masson décrit de façon claire et simple comment les enfants vivent la mort d’un être cher.

Devant leur détresse, leurs silences et leurs questions, nous nous sentons souvent impuissants. Nous ne savons pas toujours de quelle manière réagir. Cet ouvrage se présente comme un guide qui saura nous éclairer dans la bonne démarche.

Riche de témoignages et de conseils concrets, il viendra en aide à toute personne proche enfant ou d’un jeune endeuillé.

Il faut savoir que Josée Masson est une experte en matière de deuil chez les jeunes. Travailleuse sociale, formatrice et non moins conférencière d’envergure internationale, elle a aussi créé un organisme de bienfaisance ; « Deuil-jeunesse » qui investit dans les interventions professionnelles pour les enfants et adolescents endeuillés.

La crédibilité de l’auteure m’a suffi pour me convaincre de la substance même de son ouvrage.

Amazon

 

Un petit roi ne pleure pas

Béatrice Deru-Renard

Livre jeunesse de l’école des loisirs

Ouvrage de 32 pages, c’est un beau récit adapté aux tout petits particulièrement lorsqu’ils font face au chagrin et au problème de la mort.

Les cloches du Palais sonnent, le roi est mort. C’est au tour du petit prince de monter sur le trône. Mais la succession est triste et le petit roi pleure toutes les larmes de son corps.

Maintenant que son tour est venu de régner, il se trouve accablé par les tâches que lui demandent de faire ses conseillers. Ces derniers ne lui donnent pas l’occasion de faire proprement le deuil de son paternel.

Le petit-prince est jeune et ne s’intéresse pas réellement aux tâches royales qui lui incombent, ceci jusqu’au jour où il rencontre le bouffon Triboulet. Ce dernier l’aide à surmonter son deuil et lui fait prendre conscience qu’en tant que roi, il peut changer les règles comme il le souhaite.

Je me suis trouvée ici face à une histoire pleine de tendresse malgré les larmes qu’implique nécessairement la mort d’un être cher. On ne peut que compatir à la douleur du petit roi. Nous sommes solidaires avec lui pour toutes les responsabilités qui lui tombent sur les épaules alors qu’il est si jeune et porte le deuil de son papa.

Ce conte nous montre que l’on peut reprendre les choses en main malgré la tristesse et qu’on peut aussi aller de l’avant. Il est possible de chercher sa voie sans pour autant oublier ceux qu’on aime.

Acheter sur Amazon Rakuten

 

Quel est le meilleur livre pour aborder la mort d’un être cher ?

Les ouvrages que j’ai cités sont tous excellents du fait sans doute qu’ils sont uniques en leur genre dans la manière d’aborder la mort d’un être cher, surtout chez les plus jeunes quoique les enseignements que l’on en tire apportent aussi des éléments de réponse aux adultes que nous sommes.

Si je devais choisir entre ces différents livres, j’opterais certainement pour le premier, celui qui s’intitule « Bonjour Madame la Mort », écrit par Pascal Teulade.

 

Laisser un commentaire