Livres pour faire soi-même alcools, vins, liqueurs, sirops facilement

Livres pour faire soi-même alcools, vins, liqueurs, sirops facilement

3 livres DIY de boissons rafraîchissantes, alcoolisées  : les méthodes traditionnelles pour faire soi-même des sirops, des sodas, du vin. Des recettes écologiques de boissons chaudes ou des alcools de fruits, d’herbes sans conservateurs.

Regardez cette belle carafe en étain d’un artisan italien ! Pour le vin rouge ou blanc.

Le meilleur livre pour la fabrication DIY de boissons : boissons ménagères de Jeanne Hertzog

D’autres livres sur :

Ebook Recettes Alcools Fins

 

Boissons ménagères vins, apéritifs, liqueurs, sirops

Les vieilles recettes de nos villages

Jeanne Hertzog

Au début du livre : un calendrier des récoltes et la table des recettes.

200 recettes de boissons à faire soi-même :

Voir le livre sur Amazon

  • des boissons pétillantes et rafraîchissantes : la limonade de sureau, la frênette et le kéfir de fruits ;
  • vin familial : vermouth, vin de mai, apéritif de feuilles de cassis, vin de basilic, hypocras aux épices, vin de gentiane …
  • Jus de fruits : cerises, groseilles, mûres, rhubarbe, etc.
  • Hydromel ;
  • bière de fruits, bière brune familiale, etc.
  • Cidre de fruits secs, de pommes, de figues ;
  • les sirops de fruits : une cinquantaine de recettes avec tous les parfums des fruits !
  • Les liqueurs : aux œufs, de thé, tilleul, violette, verveine, de rose, etc.

Avis : très bon livre DIY avec des recettes de boissons inattendues.

Acheter sur Amazon

 

Je fais mon vin

Planter sa vigne dans son jardin, faire son vin à la maison, manuel de culture et de vinification

Hachette

Christian Chervin, œnologue et agronome, est professeur à l’institut national polytechnique, École Nationale Supérieure agronomique de Toulouse.

Voir le livre sur Amazon

Les connaissances nécessaires au choix de sa vigne :

  • les différents cépages : leurs caractéristiques et adaptabilités à l’environnement, bien acheter sa vigne (les raisins de table ou de cuves) ;
  • la composition du plant de vigne, le climat et l’exposition, la sensibilité aux maladies, la précocité …

Planter et entretenir sa vigne :

  • où ? quand ? et comment planter sa vigne ? Dans le jardin en pleine terre ou sur le balcon ? Choisir l’orientation, corriger la nature du sol, protéger sa vigne contre le froid, le palissage ;
  • les bases des différents types de taille (18 pages) ;
  • les soins annuels : les travaux au fil des saisons, arrosage, labourage, buttage, enherbage ou désherbage ? Fertilisation, ébourgeonnage, les parasites et maladies de la vigne, etc.

La préparation et le matériel de vendange :

suivre la maturation, mesurer les sucres et les acides du jus de raisin avec le réfractomètre, récolter, prévoir le matériel de base, aménager un local de vinification, les fûts de vinification, les bags in box, le pressoir, etc.

Faire son vin à la maison :

les techniques de la vinification pour élaborer son vin chez soi et le mettre en bouteilles.

  • Élaborer un vin rouge
  • Les 10 étapes jour après jour pour un vin primeur, pour un vin structuré et boisé ;
  • l’égrappage et le foulage ;
  • le sultifage n’est pas nécessaire, mais conseillé car il permet d’éviter que des bactéries ne se développent en même temps que les levures lors de la fermentation alcoolique ;
  • l’acidification, la saignée, le levurage, la fermentation alcoolique, remonter et mesurer la densité, la macération, la mise en bag in box, le pressurage avec une passoire ou un pressoir, la fermentation malolactique …
  • Élaborer un vin blanc ;
  • mettre en bouteilles ;
  • le B A BA de la dégustation pour savoir apprécier son vin.

1 glossaire et 1 carnet d’adresses en fin de livre.

Avis : un livre adapté pour les débutants en vinification.

Acheter le livre sur Amazon

 

Liqueurs et sirops

Jean-Pierre Duval

Des recettes de grand mère : liqueurs de ménage, apéritifs maisons.

L’auteur explique que la fabrication de l’eau-de-vie, des liqueurs et alcools est interdite en France à l’exception des industriels et des descendants de bouilleurs de cru.

Voir le livre sur Amazon

Les particuliers réalisent donc des liqueurs à usage personnel sans alambic. Ces boissons sont généralement fabriquées par macération des fruits ou d’herbes dans un alcool destiné à la conservation des fruits et que l’on trouve en grande surface. Son taux d’alcool varie de 35 à 50 %. Vous pouvez remplacer cet alcool neutre par une eau de vie de pays (mirabelle, poire, etc.) ou une eau-de-vie de vin (cognac, armagnac) ou tous autres types d’eau de vie (vodka, rhum, whisky…).

Quelques règles générales sur les liqueurs et sirops :

  •  sur la qualité et la fraîcheur des fruits ;
  • vieillissement : plus vous laisserez vieillir vos liqueurs, plus elles seront savoureuses ;
  • comment conserver ma bouteille ? Il faut conserver vos préparations dans une bouteille bien bouchée, mais l’idéal est le cruchon en grès. Jean Pierre Duval conseille de conserver les flacons, bocaux ou bouteilles à l’abri de la lumière, avec une étiquette comprenant le nom de la préparation et la date.

12 recettes de sirops et vins :

des sirops d’orange, de citrons, menthe, fraises, roses, vin chaud, vin d’orange, etc.

33 recettes de liqueurs :

Tout d’abord l’anisette, puis le ratafia de cassis, cerises à l’eau de vie, limoncello, liqueur de gratte-cul, eau de genièvre, liqueur de fraises, framboise, etc.

Avis : ce livre est bien présenté avec de belles photos. Il vous permettra de vous faire plaisir en fabriquant un apéritif DIY et d’offrir un cadeau personnalisé pour les fêtes.

Acheter sur Amazon

 

Alcools de fruits – Apéritifs, sirops, liqueurs, crèmes et ratafias

Jean Louis Desailly, restaurateur en Picardie

203 pages : 176 recettes à base de fruits, baies sauvages, plantes aromatiques pour faire des rafraichissements, des boissons chaudes ou alcoolisées.

Conseils pratiques de fabrication :

  • comment choisir les fruits ? Respecter le calendrier des récoltes est indispensable afin d’éviter les productions précoces souvent peu goûteuses. S’ils ne viennent pas du jardin ou des bois, ils devront être non traités ;

Voir le livre sur Amazon

  • la cuisson des sirops : le thermomètre de confiseur vous aidera à ne pas dépasser le stade de cuisson souhaité. Gradué de 80 à 200 C, il ne devra pas dépasser 105 à 107° lors de la cuisson des sirops. De toute façon, pour la plupart des recettes, vous utiliserez un sirop léger, peu cuit, juste porté à ébullition et refroidi avant d’être ajouté à l’alcool ;
  • les différentes méthodes de fabrication : filtrage, clarification (certaines boissons nécessitent un collage, c’est-à-dire monter un blanc en neige et l’incorporer au mélange), mises en bouteilles et conditions optimales de conservation.

Recettes des boissons alcoolisées :

  • tout d’abord des recettes DIY de boissons rafraîchissantes : bières, cidres, limonades, sirops, jus de fruits ;
  • puis les recettes de vins, kirs, hypocras, punchs ;
  • les digestifs, liqueurs, crèmes, ratafias, bocaux de fruits à l’eau de vie ;
  • des remontants : les boissons chaudes, grogs, vins chauds, boissons à base de café et de thé ;
  • et enfin les condiments au vinaigre.

Un lexique et une table des recettes.

Avis : des explications claires pas à pas. Un livre complet sur tout le savoir faire des anciens et également quelques recettes exotiques.

Acheter sur Amazon

 

Le meilleur guide pour faire des recettes DIY de boissons rafraîchissantes est boissons ménagères de Jeanne Hertzog  parce qu’il permet de faire des rafraichissements naturels et pétillants pour l’été.

 

Ebook apprendre à faire son pain au levain naturel

 

Une petite recette : jus de gingembre et de citron vert bio, un jus à boire le matin à jeun pour éliminer les vilaines toxines accumulées cet hiver.

Laisser un commentaire